Défilé Allande Lingerie, printemps-été 2014

© Allande Lingerie

Alors que Monette et Les Atelières — toutes deux nées il y a un peu plus de un an sur les cendres de Lejaby — luttent actuellement pour leur survie, Allande Lingerie fête ses 20 ans. Point commun entre ces trois fabricants de lingerie féminine : la fabrication française. Différence essentielle : l’indépendance. Alors que les deux premières dépendent soit de « donneurs d’ordres » soit des distributeurs, Allande Lingerie ne dépend que des achats de ses clientes.
Sans jeunes créateurs ou marques établies qui lui confient la fabrication de leurs modèles en sous-traitance, Les Atelières n’existent plus. Sans revendeurs qui acceptent d’écouler ses créations auprès du public féminin, Monette n’existe pas non plus. Et cela même si la clientèle pour sa lingerie en soie existe… Allande Lingerie quant à elle n’a besoin de personne, en dehors de ses clientes s’entend. Elle maîtrise en effet tous les maillons de la chaîne, de la création à la distribution, en passant bien sûr par la fabrication, réalisée dans ses deux usines françaises. Ainsi, Allande Lingerie commercialise elle-même ses créations via Internet ou grâce à ses hôtesses et à ses distributrices. Aujourd’hui, l’entreprise compte plus de 2 000 vendeuses à domicile, toutes indépendantes, et 160 salariés, parmi lesquels 100 couturières.

Les 20 ans d'Allande Lingerie.

© Allande Lingerie

Le 4 mars dernier, pour fêter son 20e anniversaire, Allande Lingerie a organisé une grande fête à l’espace Encan de La Rochelle, à laquelle étaient conviées plus de 800 personnes. Ces invités ont notamment pu assister au défilé de présentation de la collection de lingerie fine printemps-été 2014.

Site Internet
Allande Lingerie : lingerie fine intégralement made in France

 

banner