Fermob boutique à Paris, bd Raspail

© Fermob

Après le 12e arrondissement et la boutique de l’avenue Ledru-Rollin, Fermob s’installe boulevard Raspail. Le fabricant rhône-alpin de mobilier d’extérieur a en effet inauguré son nouveau magasin fin avril 2015, dans le 6e arrondissement de la capitale, à quelques encablures seulement du palais du Luxembourg, qui a tant fait pour la renommée de l’entreprise. Le jardin qui entoure le Sénat abrite en effet des centaines d’exemplaires de chaises en métal, créées au lendemain de la Première Guerre mondiale et fabriquée depuis 2003 par la société Fermob. Redessinée et allégée par le designer Frédéric Sofia — elle pèse désormais 3,8 kg contre 7,3 pour le modèle historique —, la chaise Sénat s’appelle aujourd’hui Luxembourg et a été très largement déclinée (tables, bancs, dessertes, chaises hautes, chaises enfants ou rocking-chairs)…

© Fermob

© Fermob

Cette collection est aujourd’hui présente chez les particuliers, mais aussi en bord de Seine à l’occasion de Paris-Plage, à New York sur le Brooklin Bridge, sur le campus de Harvard ou encore dans le zoo de Amsterdam, etc. Succès oblige, les chaises, tables et autres bancs Luxembourg ne sont malheureusement plus fabriqués en France…
A côté de ce modèle emblématique, Fermob fabrique la non moins célèbre chaise Bistro, les collections Monceau, Montmartre, Sixties ou encore Dune et Eclipse, toutes deux dessinées par Pascal Mourgue. Bref de quoi fournir du travail aux 200 salariés de l’usine Fermob de Thoissey — et bien plus, puisque tout n’est pas made in France* – et occuper les 120 m2 du tout nouveau show-room parisien.

* Attention, un certain nombre de meubles ne sont pas made in France. Globalement, les collections Bistro, 1900, Montmartre, Louisiane, Dune, Sixities ou encore Alizé sont fabriquées en France. La Luxembourg en revanche vient d’ailleurs.

Fermob : mobilier de jardin en grande partie made in France

.