Quelques années seulement ont suffi pour faire de la Camif le premier défenseur de de a fabrication française. Créée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, initialement réservée aux enseignants, l’entreprise tourne cette page en 2009. Placée en redressement judiciaire, puis rachetée, la Camif adopte alors un nouveau positionnement : la consommation responsable, l’économie de proximité et la fabrication française. Une peu moins de dix années plus tard, la Camif se porte bien et commercialise tout ce qu’il faut pour la maison. En ce début de juillet 2018, la Camif fait un pas supplémentaire en proposant sa propre collection, baptisée Camif Edition et fabriquée en France, bien sûr. Symbole de l’engagement de ce nouvel éditeur en faveur des fabricants locaux, l’étonnant buffet Gaël & Hervé — prénoms de ses créateurs —, qui reprend le profil traditionnel des anciennes usines, avec leur toit en plans inclinés successifs et leur cheminée. Fabriqué en Anjou dans du chêne massif local, ce buffet a été traité à l’huile naturelle : une protection aussi efficace que celle des vernis chimiques et bien meilleure pour la santé et l’environnement.
Pour cette première collection, la Camif propose également un très élégant canapé — dont on peut faire varier la hauteur et la profondeur de l’assise —, une astucieuse table basse, une bibliothèque modulable, des poufs et des coussins ainsi que divers accessoires (miroirs, patères, tablettes, etc.).


Désormais membre du groupe Matelsom, l’entreprise ne pouvait pas ne pas proposer de de linge de lit ni de literie. La première collection Camif Edition comprend ainsi plusieurs modèles de parures pour le lit (housses de couette, draps, taies…), des couettes, des oreillers et des traversins, des surmatelas et, enfin, un ensemble matelas, sommier et pied en êtres massifs, également vendus séparément. A noter : parmi les oreillers figurent des modèles en coton bio garnis de céréales (graines de millet, cosses de sarrasin ou balles d’épeautre), véritables remèdes aux maux de dos et de cervicales. Pour cette première collection, la Camif a fait appel à la Cocarde Verte, qui fait fabriquer ses oreillers en Ile-de-France par un Etablissement spécialisé d’Aide par le Travail (Esat). En plus d’être écologique et locale, la collection Camif Edition est donc aussi sociale.

Camif : meubles, électroménager, literie, linge de maison, jardin et chauffage en grande partie made in France