© STMicroelectronics

Accéléromètres, capteurs de pression, gyroscopes, interrupteurs…, les Mems — micro-systèmes électromécaniques — sont de plus en plus présents dans notre quotidien. Les consoles de jeux, tablettes et autres smartphones sont en effet truffés de ces petits bijoux miniaturisés. Une fois n’est pas coutume, le leader mondial de la spécialité est  à 50% français, puisqu’il s’agit de STMicroelectronics. C’est lui qui par exemple fournit près de la moitié des détecteurs de mouvement aux fabricants du monde entier, Apple en tête pour ses i-Phones et autres iPads. Pour ce faire, l’entreprise franco-italienne dispose de larges capacités de production en France — à Crolles, à Rousset et à Tours — et en Italie*, alors que les principaux fabricants mondiaux de « puces » comme Intel ou Samsung ne produisent pas de Mems. Cela lui a ainsi permis d’accroitre de 58 % ses capacités de production en 2012. Un atout considérable alors que le recours à ces micro-systèmes semble devoir s’étendre à l’avenir. Et peut-être aussi un moyen pour STMicroelectronics de sortir des difficultés auxquelles elle est confrontée depuis plusieurs années.

* L’entreprise dispose également d’un site de production à Singapour ainsi que des usines d’assemblage en Chine, au Maroc et à Malte, Malaisie et Philippines.

.

banner