Le Coq Sportif sort régulièrement un ou plusieurs sneakers haut de gamme fabriqués en France. En cet automne 2017, la marque française a fait les choses en grand, même s’il s’agit d’éditions limitées. Pas moins d’une dizaine de modèles du catalogue homme sont en effet fabriqués dans l’Hexagone. Premier exemple avec l’Omega, en mesh et nubuck, décliné en gris, en marine, en marron-fauve et en bleu-blanc-rouge. Une variante en cuir lisse et perforé gris et bleu clair est également proposée. Quatre autres chaussures historiques de la marque ont également leurs versions locales. C’est le cas de la Lcs R800, vendue soit en cuir et nubuck blanc et bleu clair avec perforations, soit sans « trous-trous » dans des teintes hivernales de gris-brun et de bordeaux.


C’est ensuite la Quartz, chaussure de running par excellence chez Le Coq Sportif, qui est commercialisée en nubuck marron-fauve et en gris clair. La Turbostyle, en mesh et cuir bleu et rappels rouges, et l’emblématique Arthur Ashe en cuir blanc, complètent cette-mini collection de chaussures de sport rétro intégralement made in France. Enfin l’Icons, qui n’est pas un modèle ancien mais une nouveauté, est elle aussi fabriquée en France. Hybride de l’Arthur Ashe et de la Noah Comp., elle est commercialisée en cuir bordeaux et semelle blanche.
Tarifs de ces sneakers made in France : de 150 à 195 euros, soit de 50 à 70 euros de plus que les versions des mêmes modèles importées d’Asie. Le prix à payer pour de la fabrication locale et des matériaux haut de gamme.

Le Coq Sportif : sneakers homme en partie made in France

.