Vestes velours, pantalons de paysan ou de gardian, t-shirts, chemises ou bottes, mais aussi linge de table ou de lit, tissu au mètre ou rideaux… Les marques Mistral et Les Indiennes de Nîmes sont toujours bien vivantes. Reprises en mains il y a quelques années par le même entrepreneur, leur nom orne aujourd’hui des articles fabriqués dans l’Hexagone à 80 %. Une demi-douzaine de personnes travaillent dans l’atelier « camarguais », où l’on fabrique également sur commande. Et où il est, paraît-il, toujours possible de s’arranger, sur les coloris par exemple. Ce qui est tout de suite beaucoup plus compliqué quand la fabrication se fait à quelques milliers de kilomètres…

Vers les rubriques “Vêtements” et “Linge de maison”