© Ashelvea

© Ashelvea

Même si nous avions repéré Ashelvea à ses tout débuts, il faut bien reconnaître que nous l’avions un peu oublié. Heureusement, Vert Terroir nous a rafraîchi la mémoire…
La start up Ashelvea existe depuis octobre 2007. Depuis cette date, elle a conçu un ordinateur pour le moins original, en grande partie recyclable. L’Evolutis, c’est son nom, est en effet fabriqué en bio-plastique. Pour reprendre l’argumentaire de cette jeune entreprise du sud de la France, «  Innovation technologique, qualité environnementale, traçabilité du produit : telle est la trilogie cohérente et forte sur laquelle repose la stratégie produits de Ashelvea ».
Outre le matériau, incomparablement plus respectueux de l’environnement que les traditionnels plastiques issus de l’industrie pétrolière, l’Evolutis est « écolo » dans son mode de fabrication. Si l’on met de côté les composants informatiques et électroniques de la machine, asiatiques comme ceux de tous les ordinateurs, sans exception, vendus dans le monde, l’ensemble des autres éléments qui composent l’Evolutis sont fabriqués en France. Le bio-plastique voit ainsi le jour à Montauban et à Toulouse, le châssis est fabriqué à Rodez, où se fait également l’assemblage final, le traitement de surface à Albi, tandis que le cuir — tanné naturellement — qui recouvre le pied de l’écran est originaire de Graulhet, jadis bastion de la mégisserie. Un clin d’œil à l’ADN local de l’Evolutis puisque c’est aussi la ville où est implantée l’entreprise. Matériaux recyclables et biodégradables, composants électroniques certifiés RoHs*, emballage réduit au strict minimum, fabrication locale, qui bannit tout transport inutile et énergivore, l’Evolutis est un ordinateur atypique. L’utilisation du bio-plastique dans ce secteur d’activité est même une innovation mondiale. Mais Ashelvea mise aussi sur le suivi de ses ordinateurs, sur leur traçabilité, pour mener jusqu’à son terme sa démarche environnementale. Les clients signent ainsi une clause de rétrocession avec Ashelvea, qui garantit la récupération des ordinateurs en fin de vie. Là est d’ailleurs la raison pour laquelle l’Evolutis ne s’adresse qu’aux entreprises et aux collectivités. Impossible en effet de savoir ce que devient l’ordinateur d’un particulier après l’achat. Outre la couleur — rouge, jaune, bleu, vert, gris, orange… —, le client peut choisir la configuration de l’Evolutis. Le fabricant laisse en effet une large place au sur-mesure, ce qui bien évidemment influe sur le prix de vente. En version standard, cet ordinateur made in France est facturé 650 euros HT. Ashelvea prépare une version “allégée” de l’Evolutis, ainsi qu’un ordinateur portable. Sorties prévues : fin 2010.

* Directive européenne qui garantit l’absence de certaines substances dangereuses comme le plomb, le mercure, le chrome, etc.

Vers la rubrique “Informatique, électronique, hifi”