C’est à Saint-Philibert, dans le Morbihan, qu’est implantée Fleur de sarrasin. Spécialité de cette petite entreprise bretonne : la fabrication d’oreillers et de coussins de grossesse et d’allaitement. Son originalité : l’utilisation de cosses de sarrasin. Une matière première tout ce qu’il y a de plus locale, au pays de la galette de « blé noir »… Mais il ne s’agit pas, pour Laure Salvant, créatrice de l’entreprise, de faire couleur locale justement. Les vertus de la cosse de sarrasin dans un oreiller sont en effet multiples : matériau naturel, séparé du grain de la céréale par simple secouage ; entretien limité au vidage-remplissage — avec les mêmes cosses — de l’oreiller une fois par an ; très bon maintien de la nuque qui permet de limiter, voire de supprimer les douleurs cervicales et les maux de tête ; fraîcheur et très bonne aération de la cosse, idéales pour réguler la température du  corps pendant le sommeil.
« Je travaille de la façon la plus écologique possible, explique Laure Salvant. Les matières premières utilisées sont toutes françaises, voire bretonnes, et le maximum de déchets est recyclé : les “restes” de cosses finissent ainsi leur vie dans les jardins de la commune, les chutes de tissus dans des clubs de patchwork ou dans des entreprises du coin. Quant à la confection, je la fais seule avec l’aide d’un CAT. »
Plusieurs tailles d’oreillers sont disponibles, la créatrice travaillant également sur mesure. On peut ainsi se faire confectionner un petit oreiller de voyage, pour ne pas retrouver ses « bonnes vieilles » migraines une fois en vacances…
Les coussins de grossesse et d’allaitement sont quant à eux remplis de billes de liège, un matériau là aussi 100% naturel, qui remplace avantageusement le polystyrène que l’on trouve en général dans ce genre de produits. Fleur de Sarrasin propose en outre une dizaine de modèles de housse en coton pour habiller de couleurs oreillers et coussins.

.