La Gentle Factory, tenues made in France

La Gentle Factory a débuté dans le giron du groupe Mulliez, l’un des plus importants de l’Hexagone, qui possède entre autres les enseignes Auchan, Décathlon, Leroy Merlin ou encore Boulanger. À l’origine, La Gentle Factory, griffe de prêt-à-porter masculin, créait des collections capsules pour HappyChic, une autre entité du groupe Mulliez qui fédère les marques Jules, Brice et Bizzbee.
Particularité de La Gentle Factory : proposer une mode responsable qui utilise des matières premières recyclées ou bio, voire d’origine locale pour ce qui est du lin. Le local est en effet l’autre caractéristique de la marque, qui confie quand c’est possible la fabrication de ses collections à des ateliers de fabrication français. Concrètement, les vêtements et accessoires de La Gentle Factory peuvent donc être confectionnés en France dans des tissus également français. C’était notamment le cas de la majorité des articles créés pour les marques Jules et Brice.
Si certains petits créateurs et nouvelles marques fournissent du travail à des ateliers français, les quantités qu’ils commandent sont en général trop faibles pour permettre à ces ateliers d’embaucher ou d’investir. En outre, comme les coûts de fabrication sont inversement proportionnels aux quantités produites, les prix de vente sont le plus souvent élevés. Ce qui en conséquence limite le nombre potentiel d’acheteurs, donc les quantités produites, etc. Le contraire d’un cycle vertueux…

La Gentle Factory, mode homme made in France


Avec La Gentle Factory, ces quantités étaient incomparablement plus importantes puisque, à titre d’exemple, la seule marque Jules disposait d’un réseau de plus de 360 points de vente en France ! Résultats : d’un côté les fabricants embauchent et investissent, de l’autre les prix de vente sont beaucoup plus abordables. Les t-shirts sont ainsi vendus 20 euros, les sweat-shirts et pyjamas 40 euros, les chinos en coton bio et les jeans bruts 55 euros, etc. Et cela pour des articles confectionnés en France, dans des tissus également made in France.
Mais tout cela, c’est de l’histoire ancienne…

Resonsable, locale et… indépendante

Depuis 2019, La Gentle Factory a quitté Mulliez. Pas facile de se retrouver seule lorsque a pu bénéficier de la “force de frappe” d’un grand groupe. Pas facile, mais possible. La petite marque du Nord de la France poursuit en effet sa route, via non plus les boutiques Jules et Brice, mais grâce à la mise en place d’un réseau de petits revendeurs indépendants, qui promeuvent la Fabrication locale. La marque a en outre élargi sa gamme, puisqu’elle ne s’adresse plus seulement aux hommes comme à ses débuts. Une collection femme a en effet vu le jour, qui s’étoffe de saison en saison. Elle n’est pas encore aussi complète que celle destinée aux messieurs, mais ça ne saurait tarder. Quelques modèles de t-shirts, pulls et sweat-shirts pour enfant sont également commercialisés.


En 2020, La Gentle Factory commercialise une gamme complète de t-shirts, débardeurs, chemises et chemisiers, sweatshirts, pulls, vestes et manteaux, pantalons, jeans, robes, jupes et autres accessoires. Tous sont intégralement fabriqués en France et pourtant proposés à des tarifs certes supérieurs à ceux de la grande distribution, mais équivalents, voire inférieurs à ceux de nombre de marques et “créateurs” qui importent toute leurs collections.
Et puisqu’elle se veut définitivement éthique et responsable, La Gentle Factory propose également une plate-forme, baptisée La Gentle Académie, sur laquelle elle partage, avec sa communauté, des astuces et conseils pour bien choisir, entretenir et revaloriser les vêtements.
Bref, La Gentle Factory c’est une autre façon de consommer. C’est la mode autrement, à la fois locale et responsable.

La Gentle Factory : vêtements et accessoires 100 % made in France, pour homme, femme et enfant

.