Louis Vuitton, ST Dupont, Lancel, Longchamp, etc. Les grands noms de la maroquinerie française bénéficient d’une notoriété planétaire. Malheureusement, dans ce secteur d’activité comme dans d’autres, les délocalisations ont rayé de la carte nombre de fabricants locaux. D’autres, qui ont survécu, ont été racheté ou travaillent exclusivement pour les grandes maisons de luxe tricolore.
Parmi ces grands maisons, certaines jouent sur leur histoire et leur nom pour revendiquer une identité qu’elles n’ont plus depuis longtemps. Elles jouent aussi sur les mots en abusant d’expressions telles que « marque française », « fabrication à la main » — sans préciser où —, « savoir-faire ancestral », etc. Sans dire mot de leur site de production dans l’Hexagone… Bref, ce n’est pas parce qu’un sac porte un nom français que sa fabrication est tricolore, loin s’en faut.
Même combat côté accessoires, qu’il s’agisse des gants, des ceintures ou encore les parapluies. De petits artisans défendent au quotidien la fabrication locale, tandis que de nouvelles marques leur confient la production de leurs petites collections.

Sacs et accessoires (ceintures, gants, parapluies…) fabriqués en France

Jules & Jenn Jeune marque française qui commerialise des produits fabriqués en France, en Italie et au Portugal. Les sacs et les ceintures sont fabriqués en France (comme certaines baskets).
Le Cuir est dans le pré Petite start-up familiale qui fait fabriquer tous ses sacs, ceintures et autres bracelets en France. Prix très raisonnable pour du made in France.
Longchamp Vieille maison française qui dispose de sites de production en Mayenne et dans le Maine-et-Loire — soit 800 personnes envition —, mais aussi en Tunisie et à l’Ile Maurice. Un même modèle peut donc être fabriqué en France, ou ailleurs.
Studio Grimel Chapeaux et casquette homme et femme, fabriqués à la main dans un petit atelier, près de Nantes.
Valet de Pique Cartables, sacs à main, sacs à dos, pochettes et ceintures en cuir, fabriqués exclusivement en France, à Paris.
Ayrens Parapluies en partie made in France.
Bleu de Chauffe Jeune maison française qui fabrique exclusivement en France. Sacs esprit workwear, en cuir et en toile. Les cuirs utilisés sont d’origine française, les toiles aussi, quand c’est possible. Atelier implanté dans l’Aveyron, face au viaduc de Millau.
Pierre Vaux Parapluies en partie made in France.
Causse Gantier Gants en cuir haut de gamme fabriqués à Millau.
Georgetta Sacs en crochet, très originaux, fabriqués en France selon un savoir-faire ukrainien.
Goyard Maroquinerie et fabrication de malles. Maison de luxe établie à Paris depuis 1853.
Hermès La référence mondiale en termes de luxe, et même de super luxe. L’entreprise familiale possède une quarantaine d’ateliers en France. Deux nouveaux ateliers de maroquinerie seront inaugurés au cours de l’année 2021, portant à vingt et un le total des sites de production de cette seule activité dans l’Hexagone.
Lancaster Certains sacs sont encore — ou à nouveau —fabriqués en France. Cette marque française importe cependant la majorité des produits qu’elle commercialise.
Lavabre Cadet Gants cuir haut de gamme, toujours fabriqués à Millau.
Louis Vuitton Un des plus grands noms de la maroquinerie de luxe tricolore. L’entreprise dispose d’une quinzaine d’ateliers dans l’Hexagone. Tous les produits de la marque ne sont cependant pas made in France.
Maison Moynat Très ancienne maison (1849), ramenée à la vie par le groupe LVMH. Sacs luxueux fabriqués à Paris et dans le sud de l’Hexagone.
Orca accessoires Ceintures en cuir, bretelles, accessoires fabriqués en Bretagne.
Parapluie de Cherbourg Parapluies haut de gamme fabriqués en France, à Cherbourg.
Piganiol Parapluies de berger haut de gamme, fabriqués dans le Cantal depuis le 19e siècle.
Renouard Maroquinerie, gants, accessoires, homme et femme.