© Eccity

Eccity conçoit et assemble à Grasse des scooters électriques de puissances équivalentes à 50 cm3 pour les uns et à 125 cm3 pour les autres. Elle produit environ 200 véhicules chaque année et équipe les agents municipaux de Paris, de Nice, de Monaco d’Aix-en-Provence ou encore de Lausanne.
La petite entreprise française ne manque pas d’ambition puisqu’elle a présenté, lors du dernier Salon de l’Automobile de Paris, un scooter à trois roues, électrique lui aussi. Originalité par rapport aux autres modèles de ce type déjà présents sur la marché : le Eccity Model3 a deux roues à l’arrière, comme les traditionnels tricycles des enfants.
Cette solution présente, selon ses concepteurs, l’avantage d’alléger considérablement la machine, en particulier bien sûr à l’avant, ce qui n’est pas négligeable en termes de confort de conduite et de maniabilité. L’entreprise azuréenne a breveté le dispositif arrière qui permet au pilote d’incliner le scooter à 37°. Chaque roue arrière accueille en outre un moteur électrique de 5kwh, une configuration qui permet à la fois de simplifier la transmission et de réduire le poids de la « bête ». Résultat, le BMW C Evolution — un scooter haut de gamme électrique, mais à deux roues — et le Piaggio MP3 — le leader des modèles à trois roues, mais à essence — pèsent l’un et l’autre près d’une centaine de 100 kg de plus que le petit Français (275 kg contre 190). Une différence grâce à laquelle le Model3 présente des performances et une autonomie proches de celles de ces deux rivaux, cela en dépit d’une motorisation et d’une batterie de moindres puissances. L’Ecctity affiche en effet un vitesse maximale de 120 km/h environ et une autonomie d’une centaine de kilomètres. Commercialisé début 2019 à 10 000 euros environ — le BMW est vendu un peu plus de 15000 euros —, ce scooter made in France sera en outre proposé en leasing pour un peu plus de 200 euros par mois. Pour ce prix, l’assurance tous risques, l’entretien, les réparations éventuelles et la reprise au bout de trois ans seront couverts. Selon la direction d’Eccity, il s’agit du meilleur moyen de rendre les scooters électriques intéressants économiquement. Ils sont en effet bien plus chers à l’achat, mais incomparablement plus économiques à l’usage. Quelques euros mensuels d’électricité suffisent* en effet pour pouvoir circuler rapidement, confortablement et en silence.

* La consommation de l’Eccity Model 3 est de 1 € / 100 km

L’Eccity Model3 en “action” (video YouTube)