Il y a ceux qui chaque année achète un sapin de Noël authentique, parce que les faux sapins sont moches et que le plastique c’est pas bien. Il y a les autres qui aiment trop les arbres — peut-être ont-il lu le bestseller La vie secrète des arbres — et qui ne supportent de voir tous les hivers des millions de sapins coupés puis, une fois les fêtes passées et les aiguilles tombées, passés à la broyeuse. Alors tant pis, autant en acheter un synthétique une bonne fois pour toute et laisser les sapins, les vrais, en paix.
Et si la solution était d’avoir un sapin “artificiel” qui soit durable malgré tout. Un sapin en bois par exemple.
Feldor, « spécialiste de la pareclose et de la pièce bois menuisée au service des industries de menuiseries bois », commercialise ainsi Woody, un sapin de Noël livré en kit et fabriqué artisanalement en France à partir de chutes des bois certifiées PEFC.
En résumé, l’entreprise rhône-alpine valorise ses déchets et permet en même temps de préserver la vie « de sapins innocents ». Proposé en quatre tailles — 40, 100, 160 ou 300 cm —, Woody remplace avantageusement les vrais arbres, qui ne demandent qu’à vivre, parce qu’il est utilisable tous les ans, parce qu’il est beau, design, que sa couleur bois naturel est chaleureuse et que, en plus, il ne ne se « déplume » de jour en jour. Une fois les réjouissances achevées, Woody se laisse ranger gentiment, à plat, jusqu’à l’année suivante. Alors fichons la paix « aux beaux sapins, rois des forêts » et faisons gagner quelques sous à Feldor, petite entreprise futée qui le mérite bien, d’autant qu’en termes de relations clients, de réactivité et de délais de livraison, il est difficile de faire mieux.

Woody, sapin en bois fabriqué en France à partir de chutes certifiées PEFC

.