Grâce aux montres 12 et 24 heures de Gustave & Cie, le temps semble ralentir sa course…

Choisir une montre à une seule aiguille est un moyen simple et efficace de prendre son temps… Avec ce type de montres en effet, l’approximation, le « environ » retrouvent droit de cité, alors que le toujours-plus-vite, le toujours-plus-précis, le toujours-plus-réactif sont désormais la règle.
C’est ce type de modèle que Gustave & Cie a décidé de concevoir et de commercialiser, selon deux formats : douze ou vingt-quatre heures. La montre 12 heures, baptisée Louis — en référence au Roi Soleil et à la passion de Louis XVI pour l’horlogerie —, conserve un cadran classique pour l’essentiel. L’originalité principale est en effet que ce cadran n’est parcouru que par une seule aiguille. Cependant, en l’observant de plus près, on remarque que l’intervalle entre chaque heure — qui d’ordinaire représente cinq minutes — est ici divisé en douze « parties », représentant chacune cinq minutes. Au milieu, l’inscription 30 permet de facilement repérer une demi-heure. Au final, lire l’heure est très simple, peut-être même davantage que sur une montre classique. A condition cependant d’accepter d’être, parfois, un peu plus approximatif.
L’exercice se corse avec la montre 24 heures, la numérotation étant cette fois totalement différente. En haut du cadran figure en effet le 12 de midi, tout en bas le 24 de minuit. Ici côté le soleil est au zénith, là il est couché.

Montres 24 heures, pour rendre un peu de temps au temps.

Alors que sur une montre traditionnelle c’est une seule heure, divisée en minutes, qui est matérialisée, c’est un jour entier qui s’écoule, tranquillement, sur une montre 24 heures. Cette manière originale de représenter une journée dans son intégralité n’est sans doute pas sans effet sur la façon d’appréhender le temps. Finie la ronde sans fin de la grande et de la petite aiguilles, entraînées qu’elles sont par une trotteuse qui n’a de cesse de les poursuivre, de les rattraper puis, à chaque tour, de les dépasser. Pour stopper cette course effrénée, cette fine aiguille éternellement pressée a tout simplement été supprimée. Et le rythme se fait soudain plus calme, plus serein… Histoire de nous reconnecter davantage encore avec la nature qui nous entoure, cette montre fait même office de boussole.
Proposées en trois couleurs de boîtier — argent, or, or rose — pour la 12 heures et uniquement en noir pour la 24 heures, ces deux montres mixtes sont animées par des mouvements quartz, d’origine suisse pour celle-ci, japonaise pour celle-là. Elles sont bien entendu toutes deux imaginées, dessinées, conçues et assemblées en France, en Bourgogne-Franche-Comté, entre Dijon et Besançon.

Gustave & Cie : accessoires de mode homme intégralement fabriqués en France