Savez-vous ce qu’ont en commun le vaccin, le cyclomoteur et le bikini? Ce sont des inventions françaises. Ce que le monde doit aux Grenouilles est un panorama de ce que les scientifiques, ingénieurs, inventeurs, bricoleurs, législateurs, aventuriers et casse-cou tricolores ont découvert ou inventé au cours de l’Histoire.
L’objectif de l’auteur est semble-t-il de combattre la morosité qui règne — ou qui régnait, cette histoire de Grenouilles est parue en 2017 — en France. Il passe en revue tout ce que l’Hexagone a pu apporter à l’humanité. Il n’est pas question ici de droits de l’homme, de culture, de littérature, de gastronomie ou de grand crus, mais d’inventions qui nous accompagnent dans notre quotidien.
Reproche est souvent fait aux Français d’être chauvins et prompts aux cocoricos. Il suffit de parcourir la presse étrangère pour constater que les habitants de tous les pays ont une tendance naturelle à se croire plus grands, plus beaux ou plus forts que les autres. Une chose est évidente : certains pays, Allemagne, Angleterre ou Etats-Unis en particulier, ont un talent certain pour valoriser leurs apports et leur « génie ». Ce talent fait souvent défaut à l’Hexagone, qui au contraire fait preuve d’une certaine propension à s’autodénigrer.
Ce que le monde doit aux Grenouilles contrebalance cette approche négative. Sans promouvoir une quelconque supériorité française, il rappelle que l’Hexagone a activement contribué à l’amélioration des conditions de vie des hommes et des femmes du monde entier. Certaines de ces inventions ont véritablement changé la face du monde.
Organisé en chapitres-thèmes — « L’art de la conservation » traite de la conservation des aliments ; « Blouses blanches et bistouris », des avancées médicales ; « La retraite du cheval », des débuts de l’automobile ; « Des rivaux de longues date », de la compétition séculaire entre Français et Anglo-saxons, etc. —, Ce que le monde doit aux Grenouilles « remet les choses à leur place ». Non, l’Hexagone n’est pas un pays de vaincus ou d’assistés, comme d’aucuns voudraient le faire croire. C’est un pays qui crée, invente, innove, codifie. Même si c’est également un pays où l’on bloque parfois les initiatives. Bref, un pays qui a bien des qualités, mais aussi des défauts.
Grâce à ce livre, on en sait un peu plus sur ce que le monde doit à l’Hexagone. Et quoi qu’on en dise ou pense, il lui doit finalement beaucoup.

Ce que le monde doit aux Grenouilles
Sur Fnac-Kobo : ebook (format universel epub).