Les émissions de gaz à effets de serre reculent dans les pays développés, alors qu’ils progressent fortement dans les autres. Les coupables du réchauffement climatique sont donc tout trouvés. Pas si simple. D’abord parce qu’en termes de pollution par habitant, ce sont les États-Unis qui polluent le plus. Ensuite, parce que si les « riches » se montrent plus vertueux que les autres, c’est parce qu’ils transfèrent chez les « pauvres » leurs activités polluantes. Et la France ne fait pas exception…
Explications et chiffres de Xerfi Canal.