La solution développée par Exotec comprend les robots, mais aussi les racks de stockage le long desquels ceux-là peuvent grimper.

Exotec a commencé par convaincre un des principaux acteurs français de la vente en ligne, en l’occurrence Cdiscount. Puis la jeune entreprise lilloise a séduit deux autres poids lourds de la distribution tricolore avec Leclerc et Carrefour. Le 13 novembre dernier, elle a signé un accord avec le Japonais Fast Retail — Uniqlo —, qui a été séduit par les robots agiles de la petite entreprise française.
Selon les deux fondateurs d’Exotec, c’est parce qu’Amazon a décidé de réserver ses robots Kiva — dont elle a acheté le fabricant en 2012 — à ses seuls entrepôts qu’ils se sont décidés à faire quelque chose pour tous les autres. Ingénieurs tous les deux, ils ont dès lors travaillé sur leur propre solution et sur leur innovation : des robots qui non seulement circulent de manière autonome dans les allées des entrepôts, comme le font ceux d’Amazon ou ceux ceux d’Alibaba, mais qui en outre se déplacent verticalement. La solution proposée par Exotec comprend non seulement les robots, appelés Skypods, mais aussi les racks de rangement, qui peuvent atteindre 10 mètres de hauteur. La grande innovation d’Exotec est que les robots grimpent le long des racks et peuvent donc rapporter, seuls, des articles stockés en hauteur. Les hommes et les femmes n’ont plus à parcourir des kilomètres ni à porter porter de lourdes charges. Les robots circulent seuls entre les colonnes de bacs et vont chercher, puis rapporter les produits commandés.

Les robots Skypods d'Exotec suppriment les tâches physiquement fatigantes et parfois dangereuses.
Lorsqu’ils ont trouvé les produits commandés, les Skypods les rapportent aux opérateurs, comme ici chez Cdiscount..

C’est beaucoup plus simple et sûr que le principe utilisé par les robots Amazon, qui consiste à apporter une « pile » de casiers et leur contenu à un opérateur, qui doit alors choisir le bon produit parmi plusieurs autres. Le robot Kiva retourne ensuite ranger les produits qui n’ont pas été commandés. En outre, Amazon utilise également d’énormes bras robotisés pour disposer des palettes d’articles en hauteur. Les immenses hangars d’Amazon sont par conséquent le théâtre d’allées et venues incessantes de robots et de colonnes de casiers, au milieu desquels se déplacent également des salariés. Dans les entrepôts de Cdiscount, seuls les robots Exotec se croisent et grimpent. Quant aux casiers de stockage, ils ne sont déplacés que un par un. Le fonctionnement semble au final beaucoup plus rationnel et fluide, mais aussi plus sécurisant et reposant pour les agents qui travaillent dans ce genre de très vastes entrepôts. C’est en tout cas ce que semblent avoir pensé les dirigeants de Fast Retail. Les Skypods d’Exotec seront prochainement déployés dans les entrepôts d’Uniqlo, au Japon. Des robots et un éco-système intégralement développés et fabriqués en France, près de Lille.