Les lampes Jieldé sont fabriquées en France depuis 1950.
Depuis la création du modèle Standard, en 1950, la gamme Jieldé s’est largement développée. © Jieldé/Madeindesign

Les meubles, luminaires et autres objets design les plus réputés sont le plus souvent fabriqués et vendus par des éditeurs. Ainsi, la grande maison suisse d’origine allemande Vitra est-elle la seule à pouvoir commercialiser les créations de Charles et Ray Eams, telles que la Side Chair DSW, l’Armchair DAR ou encore la célébrissime Lounge Chair. C’est cette même maison qui produit la Panton Chair de Verner Panton, la Coffee Table D’Isamu Nogushi ou encore, dessinnées par Jean Prouvé, la lampe murale Potence et la table Solvay.
Considérés comme des classiques du design international, ces meubles et accessoires ont aujourd’hui un grande valeur. Ils sont par conséquent vendus très cher. Deux lampes emblématiques du début du 20e siècle ont fait leur retour au cours des dernières années, après une longue éclipse. Leur fabricant ayant cessé leurs activités, elles avaient en effet disparu avec eux. L’éditeur danois Gubi réédite ainsi la Bestlite britannique, créée dans les années 1930 et, paraît-il, adoptée jadis par Winston Churchill. Le petit éditeur parisien DCW Éditions® a pour sa part redonné vie à la célèbre lampe Gras, une des grandes réalisations tricolores en la matière, mise au point par Bernard-Albin Gras en 1921.
Aujourd’hui, tous ces meubles, luminaires et accessoires de décoration n’ont plus de lien direct avec celles et ceux qui les ont dessinés, créés, il y a près d’un siècle parfois. À ce titre, la lampe Jieldé fait figure d’exception.


Lampes Jieldé : le même fabricant depuis 70 ans

La lampe Jieldé est développée dans les années 1940 par Jean-Louis Domecq, un mécanicien. Celui-ci souhaite disposer d’une lampe simple, fiable et robuste, éclairant le mieux possible et capable de résister aux difficiles conditions en vigueur dans un atelier. Puisqu’on n’est jamais aussi bien servi que par soi-même, Jean-Louis Domecq l’élabore lui-même, l’utilise, l’améliore, la peaufine avant de mettre au point le modèle définitif, la lampe Standard, en 1950. Il décide alors de la commercialiser, fonde une société et dépose la marque Jieldé, pour JLD, ses initiales.
Soixante-dix ans plus tard, c’est toujours la même entreprise, implantée à Saint-Priest, dans la banlieue de Lyon, qui la fabrique. Les fondeurs, emboutisseurs, mécaniciens et peintres qui lui donnent vie travaillent toujours avec les outillages d’origine. Pour autant, les lampes ont évolué — la Standard a laissé sa place à la Loft —, de nouveaux modèles sont apparus et, partant, les collections se sont étoffées. Entre les lampes de table à poser, les lampes de bureau à fixer, les appliques de différentes formes et tailles, les lampadaires plus ou moins grands, articulés ou non, sans oublier les suspensions, le catalogue Jieldé est désormais très riche.

Jieldé fabrique également des suspensions, à Saint-Priest, près de Lyon.
Jieldé fabrique et commercialise aujourd’hui toutes sortes de luminaires, des suspensions notamment. © Jieldé/Madeindesign


Une qualité de fabrication exceptionnelle

Ce qui n’a pas changé en revanche, ce sont l’esprit et la qualité fabrication. La robustesse des lampes Jieldé est la combinaison des matériaux utilisés et d’une conception spécifique. Ainsi, l’énergie n’est pas acheminée à l’ampoule via un fil électrique, comme c’est le cas pour la majorité des lampes, mais par des connexions internes entre les bras et les articulations métalliques. Ce fil ne risque donc pas de s’abîmer, d’être arraché ou sectionné. Faute de fil, le très bel interrupteur métallique à l’ancienne est placé à la base, sur le pied. Le résultat de cette fabrication est que les lampes Jieldé ont une durée de vie exceptionnelle. La coquille métallique, qui englobe et protège l’ampoule, peut pivoter à 360°. Il est ainsi possible d’éclairer à gauche, à droite, en haut ou en bas sans avoir à bouger ou à orienter la lampe. Il suffit de faire tourner ladite coquille à l’aide du cercle en métal qui l’entoure. Simple, astucieux et efficace.
Tous les luminaires Jieldé sont équipés de douilles en porcelaine et sont ornés d’une petite plaque métallique noire, sur laquelle figurent la marque et le numéro de série. Fil et prise électriques mis à part, ils ne comportent aucun élément en plastique. Originales, les lampes Jieldé sont à la fois élégantes, solides et durables. Et bien sûr 100 % made in France.

Jieldé : lampes, lampadaires, appliques et suspensions made in France