Nappe en lin fabriquée en France, par Landmade.

Landmade propose une toute nouvelle collection de linge de table en lin, matière première écologique s’il en est. Les fibres textiles naturelles locales ne sont en effet pas nombreuses. Le coton est nécessairement importé, comme le bambou ; la laine est presque systématiquement exportée pour être réintroduite une fois transformée ; le chanvre est toujours considéré avec méfiance, cela même si la France en est le premier pays producteur en Europe. Et puis il y a le lin…

Le lin, matière première écologique

La Normandie et le Nord de la France en sont les principales régions productrices au monde. Malheureusement, la matière première est pour l’essentiel exportée, en Chine en particulier, pour être réimportée ensuite sous forme de produits finis. Pour autant, même si on ne peut pas parler de renaissance de la filière lin, quelques acteurs se mobilisent pour transformer cette fibre naturelle dans l’Hexagone. Le lin n’est pas seulement local, il est aussi très rustique et « raisonnable ». Il n’exige rien ou presque pour pousser, contrairement au coton qui a besoin de quantités d’eau et de pesticides pour grandir. Le lin lui se contente de l’eau de pluie — qui, il est vrai, ne manque pas en Normandie ni dans le Nord — de la lumière du soleil — qui elle, en revanche, fait parfois défaut… — et de la richesse de la terre. En dehors de ces trois ingrédients indispensables et naturels, rien. C’est précisément la raison pour laquelle le lin pousse exclusivement ou presque dans une zone qui s’étend de la Normandie aux Pays-Bas. Les Chinois ont bien essayé de l’acclimater, mais sans succès jusqu’à présent.


Production locale et raisonnée

Landmade, site qui ne vend que de beaux articles utiles, locaux et de qualité pour la maison, commercialise une gamme de nappes et de serviettes de table 100 % lin et made in France. Et, en l’occurrence, les fondateurs de Landmade ne se « contentent » pas de vendre ces produits : ils les font également fabriquer. Pour ce linge de table, l’entreprise fait en effet appel à d’autres entreprises, le plus souvent locales. Elle peut ainsi proposer à ses clients une gamme complète de nappes et de serviettes, dont la fibre a poussé à proximité avant d’être transformée — teillage, tissage, teinture, confection — localement. Seule l’étape filature est réalisée à l’étranger, faute de spécialiste en France.
Les nappes en lin Landmade sont à l’image de la fibre qui les compose : simples, juste « agrémentées » d’un ourlet droit. Le modèle en lin léger “naturel” n’est même pas teint, ni apprêté d’aucune façon. Une dizaines de coloris sont cependant au catalogue, qui vont du blanc perle au corail, en passant par le gris ardoise ou le jaune vanille. Ces nappes sont en outre déclinées en sept tailles, de la petite carrée (150 x 150) à la longue rectangulaire (180 x 320).

Serviette de table Landmade en lin, fabriquées en France.

Les serviettes de table reprennent toutes les caractéristiques des nappes, taille exceptée. Elles sont elles aussi fabriquées dans du lin léger (190 g/m2), sont proposées en naturel, blanc, glacier, taupe, poudre, rouge, etc., mais ne mesurent en revanche que 42 x 42 cm. Ce qui est une excellente chose pour une serviette de table…
Landmade est une petite entreprise familiale qui ne commande pas en Asie des quantités industrielles de marchandises, qu’elle stocke ensuite dans d’immenses entrepôts. En l’occurrence, elle fait fabriquer nappes et serviettes à la commande. Il faut par conséquent s’armer d’un peu de patience avant d’être livré. Une quinzaine de jours en effet sont nécessaires entre la commande en ligne, la fabrication et la livraison.
Consommer local, ce n’est pas seulement acheter au plus près ; c’est aussi, parfois, savoir prendre son temps

Landmade : objets utiles, familiers et made in France pour la maison.