Aussi à l’aise sur un court de tennis qu’en soirée ou en rendez-vous professionnel, un polo Lacoste est d’une rare polyvalence.

Oubliées les dépenses consacrées au transport, aux carburants, aux déjeuners et dîners à l’extérieur, aux apéritifs en terrasse, aux séances de cinéma, aux frais de coiffure, etc. Pourquoi ne pas consacrer une petite partie des économies réalisées pour s’offrir une jolie tenue Lacoste, histoire d’être belle et beau quand il sera, à nouveau, permis de se promener librement, au soleil ?
Peu de vêtements permettent d’être à la fois élégant, distingué et décontracté. Le polo Lacoste traditionnel, surtout s’il est noir, marine ou blanc, offre cette rare combinaison. Une fois agrémentée de son célébrissime crocodile brodé, cette petite chemisette à manches courtes apporte une touche de classe à son propriétaire. Qu’on l’associe à un jeans, un chino, une jupe ou un costume, le polo Lacoste est toujours à sa place. Difficile de trouver un autre vêtement qui soit à ce point tout-terrain, qui soit aussi à l’aise sur un court de tennis, qu’au bureau ou en soirée. Particulièrement polyvalent, un Lacoste n’est pas low-cost. C’est un très bon investissement, même si ses tarifs sont plus élevés que ceux de ses innombrables copies. Rappelons en effet que c’est René Lacoste qui a inventé cette fameuse chemise-polo, en 1933.
Pour célébrer le printemps en dépit des tristes circonstances, la marque française propose 30 % de remise sur une très large sélection de produits, dont certains sont fabriqués dans l’Hexagone. Petit rappel : si la proportion de polos confectionnés à Troyes est très minoritaire*, les tissus y sont en revanche tricotés.
Pour cette opération « Offre de printemps », les frais d’envoi sont offerts et les retours autorisés pendant 60 jours.

* La personnalisation des polos made in France est indisponible pendant la période de confinement


Lacoste : vêtements, chaussures et accessoires pour hommes, femmes et enfants, en partie made in France.