© Armor-lux

La première est une marque bretonne de vêtements et sous-vêtements très réputée ; la deuxième une marque et un distributeur ayant pignon sur rue ; la troisième une toute petite entreprise, bretonne elle aussi, inconnue ou presque. Unies sur un même projet, Armor-lux, Acuitis et Fil & Fab ont combiné leurs savoir-faire pour imaginer, dessiner, fabriquer et commercialiser une gamme de lunettes solaires
S’agit-il d’une énième collection comme il en existe tant, chaque marque, de prêt-à-porter en particulier, désirant élargir son offre via cet accessoire de mode bien utile. Voire indispensable l’été. Alors certes, il s’agit d’une offre de plus, mais les lunettes Armor-lux ne sont pas tout à fait comme les autres. D’abord, elles sont fabriquées en France, ce qui malgré tout le talent des spécialistes jurassiens, est devenu rare. Deuxième originalité : elles sont fabriquées dans un matériau original : le filet de pêche.
Le troisième membre de ce projet, Fil & Fab, est en effet spécialiste de la récupération et de la valorisation des filets de pêche en fin de vie. Après une année seulement de pêche plus ou moins intensive, ces filets ne sont plus bons à grand-chose. Ils finissent alors leur vie généralement abandonnés sur les quais des ports de pêche… Selon les trois jeunes membres fondateurs de Fil & Fab, ce sont au total 800 tonnes de ces filets qui chaque année « encombrent » ainsi le littoral tricolore. Dont près de 20 % en Bretagne, à moins d’une heure au maximum Brest, le port d’attache de Fil & Fab. Une fois récupérés, ces déchets sont triés, démontés puis transformés en granulés de Nylo® par des entreprises et organismes d’insertion sociale, locaux eux aussi. Ce Nylo®, développé et inventé par Fil & Fab, sert dès lors de produit de base pour fabriquer toutes sortes d’objets, des lunettes notamment…

Le Nylo® est une matière plastique fabriquée à partir de filets de pêche recyclés.
Chaque année, 800 tonnes de vieux filets pêche encombrent les ports du littoral français. © Fil & Fab


Îles bretonnes et fabrication nantaise

C’est alors au tour d’Acuitis de dessiner et fabriquer les lunettes. La première étape est du ressort de Frédéric Beausoleil, lunetier et designer qui dessine les modèles de sa propre marque, mais aussi tous les modèles de l’enseigne. Les différents modèles sont ensuite fabriqués en Nylo ®, dans l’Hexagone. C’est MB Production, un petit atelier nantais, qui produit en effet tous les modèles. C’est ce fabricant, fondé en 1990 par Frédéric Beausoleil et Pierre Maiche — d’où les initiales MB… — qui produit toute les lunettes en acétate de cellulose commercialisées par Acuitis. Mais si d’ordinaire cet acétate est importé d’Italie, le Nylo® est cette fois produit localement. Il s’agit donc de lunettes de soleil 100 % made in France, 100 % fabriquées en Bretagne.
C’est enfin au tour d’Armor-lux de les commercialiser sous son nom, en ligne et dans ses boutiques. Trois modèles mixtes, qui portent des noms d’îles bretonnes — Houat, Ouessant et Cézembre —, et un modèle femme — Bréhat —, déclinés en noir, vert, kaki, gris, brun et bordeaux, composent cette petite collection écologiques et locale. Elles sont toutes vendues au même prix, en l’occurrence celui de lunettes solaires milieu-haut de gamme de marques, fabriquées en Asie ou en Italie.

Armor-lux : lunettes solaires mixtes, écologiques et 100 % made in France