Les fêtes de fin d’année sont, est-il utile de le rappeler, l’occasion de faire de jolis cadeaux. Parmi eux, les bijoux ne sont pas à négliger. Les femmes — les hommes aussi, mais à un moindre degré… — en sont en effet très friandes, même hors fiançailles et mariage.
Problème en cette fin d’automne 2020 : les bijouteries sont fermées. Pour autant, ceux qui fabriquent eux-mêmes leurs bijoux, qui ne sont pas seulement revendeurs, continuent de travailler.
C’est le cas par exemple de Philomène Thebault, artiste joaillière installée à Paris, près de Notre-Dame. Si sa boutique est effectivement fermée, suite à la décision des Autorités nationales et locales, son atelier, qui jouxte le point de vente, est toujours en activité. Cela lui permet de fabriquer les bijoux et d’assurer l’envoi les commandes. Philomène Thebault a également mis en place le désormais fameux click & collect, à l’entrée de la bijouterie, grâce auquel les clients peuvent passer prendre livraison, eux-mêmes, de ce qu’ils ont commandé en ligne. La vitrine de l’atelier-boutique permet quant à elle à la joaillière de présenter ses nouvelles créations, sa nouvelle collection de bagues en or notamment. Pratique pour celles et ceux qui habitent à proximité. C’est-à-dire à moins d’un kilomètre… Pour tous les autres, forcément beaucoup plus nombreux, il y a le site et la boutique en ligne, ainsi que le compte Instagram de Philomène Thebault.
Bref, celles et ceux qui souhaitent offrir — ou s’offrir — un bijou made in France à Noël trouveront certainement un moyen de s’arranger…

Philomène Thebault : bijoux haut de gamme fabriqués à la main en France, à Paris.