La marque TBS a été créée en 1978. À cette époque, les vêtements et les chaussures que l’on portait étaient encore, en majorité, produits dans l’Hexagone. Puis tout a changé (cf. étude Insee).
Aujourd’hui, la production nationale ne représente plus qu’une petite partie des produits commercialisés. Pour l’instant tout au moins…
Comme tous ses concurrents ou presque, TBS a dès lors privilégié les importations à la production. Pour autant, l’outil industriel du groupe familial Eram, auquel elle appartient, et qui jadis produisait les chaussures et les vêtements TBS, n’a pas disparu. Son activité a fortement diminué, mais il est toujours opérationnel.

Des modèles made in France « typés » confort

Pour preuve, une proportion importante des chaussures TBS est fabriquée en France, pour homme, comme pour femme. C’est en effet l’usine qu’Eram possède à Jarzé, dans le Maine-et-Loire, qui prend en charge la fabrication d’une partie des modèles de la marque. D’autres, notamment ceux de la gamme Re-Source, censés être recyclables à l’infini, sont quant à eux produits au Portugal. D’autres encore viennent d’Asie.


Les modèles fabriqués dans l’Hexagone sont désormais exclusivement des baskets. Parmi elles, une proportion importante s’adresse à celles et ceux qui recherchent avant tout le confort. Soit simplement parce que des tennis confortables sont plus agréables à porter, soit parce qu’ils ou elles ont les pieds sensibles.
Certaines sont même équipées de zips pour faciliter le chaussage-déchaussage, tandis que d’autres mise davantage sur une esthétique plus en phase avec les goûts du moment.
En marge des chaussures, TBS commercialise également des vêtements, pour homme et pour femme, là aussi en partie produits localement.

Pulls, polos et t-shirts fabriqués en France

Certains, comme les polos homme à manches courtes ou longues, sont directement fabriqués par l’atelier de Saint-Pierre-Montlimart, siège du groupe Eram. Bientôt d’actualité, les shorts de bain sont eux également confectionnés dans cet atelier maison. Précisons que c’est à Saint-Pierre-Montlimart que sont en outre dessinées et créées toutes les collections textiles de TBS.
La fabrication de la majorité des vêtements made in France de TBS est cependant sous-traitée à d’autres entreprises tricolores. C’est ainsi que celle des pulls et des écharpes, pour homme et pour femme, est confiée à un fabricant implanté à proximité, en Loire-Atlantique. Les chaussettes sont quant à elles fabriquées par un spécialiste implanté dans l’Aube.

TBS habille de pied en cap

Ces produits made in France ne représentent qu’une partie des produits créés et commercialisés par la TBS. Spécialiste notamment des tenues de bord de mer, la marque couvre en effet l’ensemble des garde-robes homme et femme, exception faite des sous-vêtements. Manteaux, coupe-vent, doudounes, pulls, t-shirts, chemises et chemisiers, pantalons et pantacourts, robes et jupes, sans oublier les accessoires sont en effet au catalogue. Et gageons que la proportion de produits made in France au sein de ce large choix suivra à l’avenir une trajectoire inverse à celle empruntée au tournant des années 1990.

TBS : chaussures et vêtements en partie made in France