Ceux qui roulent en DS connaissent bien cette marque. Et pour cause : c’est une horloge BRM qui trône sur le tableau de bord de leur auto haut de gamme fabriquée dans l’Hexagone.
BRM s’est construit une solide réputation depuis sa création, il y a une vingtaine d’années, plus particulièrement auprès des passionné(e)s d’automobile. La spécialité de BRM est en effet de marier élégamment horlogerie et sports mécaniques.
Une nouvelle page s’ouvre pour l’entreprise avec la création d’une collection de bijoux, pour homme et femme, qui s’inspire à la fois de l’horlogerie et de l’automobile.

Des bijoux à la fois techniques et précieux

Ces nouveaux produits, qui sont commercialisés sous la marque BRM-Luxury, utilisent en effet les mêmes outils et machines de précision, les mêmes techniques de fabrication et les mêmes matériaux que ceux utilisés pour la fabrication des montres. À quelques différences près cependant…
En effet, comme le nom l’indique clairement, les bijoux BRM sont luxueux. Et les matières premières utilisées le sont-elles également.


Ainsi, la collection femme Dolce Vita fait la part belle à l’or, qu’il soit rose ou gris. La technique employée pour le travailler, dite « perlage en spirale », confère aux « disques » de métal précieux un aspect à la fois élégant et chatoyant. Et cette technique seule suffirait à faire des bijoux BRM-Luxury des pièces originales et rares.
Pour autant, l’horloger-bijoutier ne s’est pas contenté de l’effet produit par ce « perlage ». Il l’a ainsi combiné aux couleurs de pierres aux vertus multiples, en termes de litho-thérapie. Malachite, rhodonite, lapis, turquoise, œil de tigre ou onyx sont, au choix, intégrés au centre du disque d’or 18 k.
Bracelet et colliers sont en outre réversibles. Côté face, la pierre décorative susmentionnée, côté pile de la nacre.
Colliers et bracelets Dolce Vita sont disponibles en trois diamètres — 13, 17 et 22 mm.
Seuls les bracelets sont proposés en revanche avec une chaîne ou un cordon. Les colliers doivent « se contenter » d’une chaîne.

Pour les hommes, le titane remplace l’or

Les hommes ne sont pas oubliés et peuvent aussi s’offrir un bracelet BRM. La collection Brake reprend le même esprit que celui des modèles femme.
En revanche, l’or est remplacé par du titan gris ou noir, matériau que BRM utilise pour la fabrication des boîtiers de ses montres. Ils sont en outre uniquement fournis avec un cordon, décliné en six coloris.
Très semblables à de micro-disques de frein — brake en anglais —, ces bracelets en titane peuvent être ou non ornés d’une pierre décorative.
Les bracelets de la collection Speed mettent quant à eux en valeur une boucle titane gris ou noir, usinée dans la masse. Les treize éléments qui la composent sont assemblés par des vis en inox 316 L.
Une laque de couleur est apposée à la main au creux des trois lettres de la marque par les artisans horlogers de l’entreprise. Quant au bracelet à proprement parler, il peut être au choix « taillé » dans de l’alcantara ou dans un textile technique. La surpiqûre du bracelet reprend la couleur des lettres BRM.


En marge de ces deux collections homme, BRM-Luxury a créé des modèles spécifiquement destinés aux mordus de bolides et de courses. Ils mettent en effet à l’honneur soit des écuries auto avec lesquelles BRM est partenaire, soit de célèbres circuits.
Tous les bijoux commercialisés par BRM-Luxury sont fabriqués en France par l’atelier maison, près de Paris, dans le Val d’Oise. Cela au même titre que toutes les montres BRM.

BRM-Luxury : bijoux homme et femme 100 % made in France