C’est à partir d’un fil de métal que Philomène Thebault travaille et crée ses bagues de la série Archi. Comme leur nom l’indique, ces bagues ne sont pas de « simples » anneaux, mais présentent des arêtes et des angles. Un dessin très original qui ne ressemble à aucun autre. Mais c’est tout l’intérêt de faire confiance à une artisane-joaillière, qui imagine, dessine et fabrique ses propres bijoux.
Au sein de cette « collection », Philomène Thebault propose des modèles en or 18 carats. Chaque pièce est différente des autres, malgré la similitude de leur dessin initial. Ce sont en effet des bijoux véritablement uniques. Déclinée en or « nu », sans ornement, la bague Archi en or jaune, patiemment poli, est aussi disponible sertie de pierres précieuses.

En or ou en argent, avec ou sans pierres précieuses

Elle existe ainsi ornée de deux rangées de diamants, qui soulignent encore son étonnante géométrie. Quant à celle qui accueille trois jolies pierres colorées, elle s’apparente presque à un mobile, à une œuvre d’art.
Une tourmaline triangulaire kaki foncé, une autre ronde et bleue et un saphir orange de forme ovale confèrent à cette bague forte personnalité. Cette bague parvient à allier modernité et classicisme, luxe et artisanat.
Pour celles et ceux qui préfèrent le métal blanc et/ou qui disposent d’un budget plus limité, l’artisane joaillière peaufine aussi ses bagues Archi en argent. Plus abordables, elles sont aussi élégantes que leurs sœurs en or. Et elles sont, elles aussi, fabriquées en France, comme toutes les autres bagues, les colliers, les boucles d’oreilles ou les bracelets de Philomène Thebault. Elles le sont très précisément à Paris, dans l’atelier-boutique qui fait face à la cathédrale Notre-Dame.

Philomène Thebault : bijoux made in France, à Paris

Atelier-boutique
13, quai de la Tournelle, 75005 Paris.