Le constructeur Renault possède encore aujourd’hui une douzaine de sites industriels en France (usines terminales et fabrication de pièces). Pourtant, les Twingo sont désormais fabriquées en Slovénie, la majorité des Clio en Espagne et en Turquie, l’intégralité de la nouvelle Mégane en Espagne, le 4×4 Koléos en Corée… Dacia, filiale roumaine de Renault, fabrique ses Logan et Sandero dans son pays d’origine ainsi qu’en Russie, au Maroc, au Brésil, en Colombie, en Iran et en Inde. En résumé, tous les véhicules les plus vendus par Renault sont aujourd’hui importés de l’étranger, à l’exception du Scénic, encore produit en France, comme le sont les Laguna, Espace, Kangoo et Master.
Et demain ? La production de la Vel Satis va en effet être stoppée et sa remplaçante viendra probablement de Corée du Sud. Quant à la future Clio IV, elle risque fort d’être d’origine turque. Les premiers véhicules électriques, l’avenir donc, devraient être eux aussi en bonne partie fabriqués hors Hexagone — la  Twizy ZE en Espagne et la Fluence ZE en Turquie —, le site de Flins accueillant cependant la Zoe ZE et Maubeuge la Kangoo ZE.
L’ex régie nationale est désormais un très lointain souvenir…

Vers rubrique “Véhicule”