© Avem

© Avem

Renault Trucks et EDF s’associent pour développer l’utilisation de véhicules utilitaires électriques en ville. Cet accord a pour finalité l’échange d’informations quant au stockage de l’électricité et aux systèmes de charge du camion. Il concerne pour commencer le Renault Maxity, un petit camion « citadin » de 2 tonnes de charge utile. Avec sa motorisation électrique, le Renault Maxity dispose d’une vitesse maximale de 90 km/h et d’une autonomie de 100 kilomètres environ, grâce aux batteries lithium-ion et à la récupération de l’énergie lors des freinages.
Cet utilitaire Renault a été développé avec PVI (Ponticelli Véhicules Industriels), une entreprise implantée en Ile-de-France. PVI s’est spécialisée dans la fabrication de véhicules industriels à énergies alternatives (GNV, bimode), produits en petites et moyennes séries. Les deux entreprises collaborent depuis de nombreuses années et nombre de véhicules Renault chargés de la propreté et du ramassage des déchets en ville sont le fruit de ce “travail à deux”. Ajoutons que PVI commercialise également depuis peu et sous sa propre marque des bus 100 % électriques.
Peut-être pourrons-nous, un jour, ne plus être réveillés à 6 h 30 par les camions-poubelles et les autobus…
Renault Trucks — ex Renault V.I. – , vendu par Renault en 2001, est aujourd’hui une filiale de Volvo AB. Elle emploie 14 000 personnes et dispose de quatre sites industriels en France (Bourg-en-Bresse, Caen, Limoges et Lyon). PVI emploie quant à elle 200 collaborateurs environ à  Gretz, en Seine-et-Marne.

Vers les rubriques “Environnement” et “Véhicules”