Bottines Kost pour homme, fabriquées en France.

Kost n’est plus une inconnue. Cela fait plus de dix années en effet que la marque commercialise des chaussures, d’abord exclusivement pour homme, aujourd’hui pour femme également. Aux chaussures, elle a récemment ajouté les sacs à dos et de voyage, qui sont dans la droite ligne stylistique des souliers.
Contrairement à la majorité des jeunes marques, qui sont en général contraintes de sous-traiter leur fabrication, faute de capacité de production, Kost s’appuie sur un fabricant. Elle fait en effet partie du groupe familial Cléon, qui possède plusieurs autres marques. Implantée dans le Maine-et-Loire, la Manufacture Cléon a été fondée en 1940 par René Cléon, un cordonnier-bottier. L’entreprise n’a depuis jamais cessé son activité, en dépit de la mondialisation et des délocalisations, qui ont très largement décimé ses concurrents. Cette « survie » est d’autant plus méritoire que son positionnement est moins haut de gamme que celui des autres fabricants français encore en activité.
Les modèles commercialisés par Kost le sont en effet à des tarifs plus élevés que ceux des grandes enseignes — et encore… —, mais très inférieurs à ceux des nouvelles marques de créateurs, et plus encore à ceux de quelques griffes françaises haut de gamme.

Kost : tennis en cuir pour homme, fabriquées en France.

Ce positionnement plus « démocratique » oblige cependant l’entreprise à faire des choix. Ainsi, les modèles les plus coûteux à fabriquer sont confiés à un partenaire portugais, ce qui permet de les vendre à un prix qui reste raisonnable. S’ils étaient made in France, leurs tarifs seraient, en effet, nettement plus élevés. Il ne faut pas oublier, en outre, que même un fabricant peut ne pas disposer de tous les savoir-faire, de tous les équipements. Il doit parfois, lui aussi, recourir à la sous-traitance. Or, comment sous-traiter en France tout en restant — relativement — bon marché ?
Résultat, les chaussures Kost Paris sont désormais fabriquées en France, au Portugal et en Italie. L’entreprise n’a pas délocalisé sa production, mais a complété son offre en important de pays voisins. Un choix qui permet à la fois de satisfaire une clientèle plus large — les femmes notamment —, tout en préservant l’activité de l’atelier français. C’est sans doute pour cette même raison que Kost Paris vend à présent de la bagagerie…
Côté homme, la marque propose une large de gamme de boots et de bottines, de derbies et de baskets. Les femmes peuvent en plus choisir entre plusieurs déclinaisons de richelieus et de mocassins…

Derby Kost en cuir, fabriqué en France, pour homme.


Au final, Kost Paris est une marque qui a bien grandi et qui a su rester fidèle à ses choix initiaux quant à la fabrication de ses produits et à leurs tarifs. Certes, elle n’est plus 100 % française… Mais peut-on reprocher à une entreprise de vouloir élargir sa clientèle en important certains produits si, dans le même temps, elle préserve, voire développe ses savoir-faire et ses emplois dans l’Hexagone.

Kost : chaussures fabriquées en France, au Portugal et en Italie