© Apollon Solar

Un sachet contenant de la poudre, un peu d’eau et le tour est joué. S’agit-il de préparer un café instantané, de faire infuser du thé ou de la tisane ? Pas vraiment, car le sachet en question renferme de l’hydrogène en poudre. Et que se passe-t-il si on lui ajoute un liquide quelconque ? Il se produit de l’électricité.
Le procédé, qui comprend la poudre Pocket-H2tm et le générateur Pocket-H2tm, a été développé par Apollon Solar, une petite entreprise de la région lyonnaise, qui développe également des modules photovoltaïques. Une fois reliés à une pile à combustible, la poudre, le générateur et n’importe quel liquide permettent d’alimenter des appareils électriques.
Premier exemple d’utilisation de Pocket-H2tm, un groupe électrogène de secours mis au point par Pragma Industries. Implantée à Biarritz, cette petite entreprise développe et fabrique des piles à combustible pour la mobilité douce, l’alimentation électrique portable et les systèmes isolés. Elle s’est fait connaître grâce à ses vélos à hydrogène — baptisés Alpha —, qui ont notamment été déployés à l’occasion du G7 organisé à Biarritz, en août 2019. Encore trop chers pour le grand public — 7 000 euros pièce environ —, ces vélos révolutionnaires, qui offrent plus de 100 km d’autonomie et qui se rechargent en deux minutes seulement, sont pour l’instant vendus uniquement aux collectivités locales. Pragma Industries envisage de développer leur location, à défaut de pouvoir les vendre aux particuliers à l’heure actuelle.
Quant à Trekhy, le petit groupe électrogène de seulement 3 kilos, il est pour l’instant réservé aux professionnels. Son format, son poids sa source d’énergie sont, en effet, particulièrement adaptés à certaines situations de crise, comme les tremblements de terre. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si son premier client est Japonais…
Une autre entreprise tricolore, H2sys, a elle aussi conçu des générateurs électriques fonctionnant à l’hydrogène. À la fois efficaces, silencieux et non polluants, ils sont l’exact contraire de ce que sont les groupes électrogènes traditionnels, qui fument et pétaradent à l’envi. Pour que ces générateurs soient tout à fait écologiques, il faut cependant que l’hydrogène soit, en amont, produit à partir d’énergies renouvelables…
Ces nouveaux produits et innovations 100 % made in France illustrent une fois de plus le potentiel de développement considérable de l’hydrogène aujourd’hui. Et cela sous forme de poudre et de sachets…