C’est l’exemple même du petit objet pratique et intelligent ! Et par les temps qui courent, il peut être une aide précieuse pour rester en bonne santé.
OhKey est un petit boîtier rectangulaire coloré, format boîte de Tic Tac, de 10 x 4,5 x 1,6 cm. Sauf qu’au lieu de contenir des petits bonbons censés rafraîchir l’haleine, Ohkey abrite un petit réservoir et un astucieux mécanisme. Dans le premier, il convient de verser un liquide hydroalcoolique. Celui-ci est relié à un vaporisateur grâce auquel on peut très facilement se laver les mains. Adieu les flacons encombrants et pas toujours très faciles à utiliser dans la rue, surtout lorsque l’on est chargé, que l’on tient un sac d’une main, un parapluie de l’autre, ou un chien en laisse, ou encore, pour les irréductibles, une cigarette, etc.

Ouvrir une porte, actionner un robinet, saisir un code…

OhKey se manipule aisément et se range tout aussi facilement dans un sac à main — made in France ! —, un sac à dos, un cartable ou une poche, même de jeans. On peut également d’en servir comme porte-clés. Mais ce n’est pas tout. OhKey est aussi, et peut-être surtout, un dispositif grâce auquel on peut ouvrir n’importe quelle porte, sans toucher la poignée. Il est en effet équipé d’un petit « crochet » rétractable, actionné par un bouton poussoir. Le crochet-clé est en outre muni d’un petit embout tactile grâce auquel on peut se servir d’OhKey pour taper un code sur n’importe quel écran ou sur un clavier distributeur de billets. On peut aussi l’utiliser pour appuyer sur un interrupteur, pour actionner un robinet, pour ouvrir un boîte aux lettres, pour soulever un couvercle de poubelle où pour Dieu sait quoi encore. Bref, avec OhKey, on peut désormais éviter de toucher tout ce que tout le monde touche. Et dans le doute, on peut toujours se laver les mains grâce à sa petite réserve de liquide désinfectant.

Matériau écologique et fabrication française

Le corps de OhKey est fabriqué dans un matériau 100 % recyclé et 100 % recyclable. Deux bouteilles de plastique sont nécessaires pour produire un seul boîtier. Quant à la clé-crochet, elle est en fibre de carbone, ce qui lui assure une grande solidité.

L’extrémité de la clé, le crochet et le bouton pressoir sont quant à eux recouvert d’un polymère grip, autrement dit une sorte de gomme qui leur confère un contact « doux », non agressif, indispensable pour ne pas rayer certaines surfaces, les écrans tactiles en particulier. Et ladite clé-crochet se rétracte à l’intérieur de boîtier après chaque utilisation, il y a peu de risque qu’elle rentre en contact avec les doigts, la main. Et puis OhKey peut être lavée à l’eau et au savon à la fin de la journée si nécessaire. Ce petit outil futé est livré avec un petit cordon et avec un entonnoir pour le remplissage de liquide hydroalcoolique. Attention : comme il s’agit aussi d’un vaporisateur, OhKey ne fonctionne qu’avec du liquide. Le gel est en effet visqueux et trop épais.
Imaginé et développé par trois jeunes cofondateurs, OhKey est intégralement fabriqué en France, plus précisément dans la Sarthe, dans cette partie des Pays de la Loire, voisine de la Bretagne, où il existe encore un tissu de PME industrielles.