Le chino est le pantalon idéal. Certes un peu moins chaud qu’un modèle en laine doublé, il protège lui aussi très bien du froid lorsqu’il est confectionné dans un tissu de coton épais, lourd. Et par rapport à celui-là, il est en général proposé dans plus de coloris…
À la fois habillé et décontracté, il se marie aussi bien avec un t-shirt ou un pull qu’avec une chemise habillée, avec des baskets qu’avec une paire de derbies ou de bottines parfaitement cirée. Le chino apporte la petite touche de distinction qui fait défaut aux jeans. C’est un vêtement polyvalent, à condition toutefois de ne pas faire son jardin après la pluie ou de réparer son vélo vêtu d’un chino beige clair.

Des pantalons 100 % made in France

Chez La Gentle Factory, on aime beaucoup le chino. La marque française en propose ainsi un modèle, baptisé Carlos, en toile épaisse ou légère, en couleurs sable, marine, rouge, marron ou kaki. Quant à Carlito, il mélange élégamment le tissu denim des jeans et la coupe du chino. Fidèle à son excellente habitude, La Gentle Factory fait fabriquer ses modèles en France. Et ce n’est pas tout. Les tissus de ces pantalons homme sont eux aussi locaux. Le fil de coton est ainsi tissé dans les Vosges, ennobli en région Auvergne-Rhône-Alpes avant que la confection ne soit réalisée en Ile-de-France.
Le « haut » du pantalon est renforcé par une doublure en coton bio, tissée dans la Loire, tandis que les jolis boutons, sur lesquels est gravé le nom de la marque, sont fabriqués plus au Sud, en Haute-Loire. Enfin, de petits détails, comme le liséré tricolore au-dessus de la petite poche à l’avant, ou l’étiquette tissée au-dessus d’une des poches arrière, participent également à la personnalité de ces chinos made in France.
Comme elle le fait fréquemment, La Gentle Factory vient de mettre en ligne une petite collection capsule, qui cette fois à pour nom Gardien de la terre. Rien que ça…

Vêtements et protection de l’environnement

Cette « capsule » se compose de trois modèles de sweat-shirts — deux pour les gars, un pour les filles — et deux t-shirts mixtes. Les messages et visuels sérigraphiés sur ces vêtements — Respect, « Green is the new black » et une bicyclette — rappelle que ménager notre petite et fragile planète est nécessaire. Et pas forcément compliqué… Il suffit par exemple pour chacun de laisser sa voiture au garage dès que c’est possible — d’où le vélo… — et de consommer local, là aussi quand c’est possible. Et pour une entreprise comme La Gentle Factory, il s’agit de produire au plus près et d’utiliser des matériaux écologiques et/ou recyclés. Ce qui est déjà un peu plus compliqué… Les vêtements susmentionnés sont ainsi confectionnés en France, dans des tissus teints et tricotés dans la Somme, le Nord et la Loire-Atlantique. Et comme, le monde est bien fait, ces sweats et t-shirts se marient à merveille avec Carlos et Carlito…

La Gentle Factory : vêtements et accessoires fabriqués en France pour homme, femme et enfant.