© LFH

Ce ne sont pas des baskets tout à fait comme les autres. D’abord, parce que les Sessile Kauri sont fabriquées en France. Ensuite, parce que l’entreprise qui les commercialise et celle qui les peaufine ne sont qu’une seule et même entité. La marque Sessile a, en effet, été lancée par la Manufacture 49, un fabricant qui, d’ordinaire, produit pour les autres. En France, ils ne doivent pas être plus d’une demi-douzaine à pouvoir commercialiser des baskets qu’ils fabriquent eux-mêmes.

Un design élégant et original…

Les Kauri sont également originales par leur design. Leur tige demi-haute se distingue en effet des tiges basses de la majorité des modèles concurrents. Ensuite, les designers ont voulu donner à ce modèle de petites touches qui la distinguent des autres. C’est ainsi le cas de l’empiècement en daim gris qui décore le talon. C’est aussi celui de l’élégante « ligne » en relief qui délimite l’avant et l’arrière de la chaussure. Ligne sur laquelle est cousu un petit drapeau tricolore. Les trois petits trous et la double surpiqûre, qui figure des vagues ou des sommets — selon que l’on préfère la mer ou la montagne — participent également à la personnalité de la Kauri. Comme le font aussi la talonnette et la languette en cuir fauve.

© LFH

Même le dernier œillet, métallique, apporte un petit plus esthétique. L’ajout de métal permet renforcer l’œillet le plus sollicité, mais il est probable que celui-ci reste souvent inutilisé, histoire de laisser visible le haut de la languette en cuir fauve. Bref, bien qu’il s’agisse d’une basket blanche comme il en existe des dizaines, la Kauri marque sa différence en douceur, sans ostentation. Du coup, elle se marie aussi bien à une tenue décontractée qu’à une autre plus habillée.

Fabrication et matières premières de qualité

Cela est d’autant plus vrai que la qualité des matières premières et celle de fabrication sont au rendez-vous. Le cuir de la tige, fin et souple, devrait se bonifier au fil des jours, de semaines… Celui de la doublure est encore plus souple, pour éviter de blesser la peau. Contrairement à d’autres modèles, les Sessile Kauri ne sont pas doublées en tissu, ni même en cuir et tissu. L’intérieur de la chaussure est entièrement « tendu » de peau couleur « naturel », qui avec le blanc de la tige est du plus bel effet. Cette doublure en cuir est un gage de meilleure régulation, de la température comme de l’humidité. Quant au tour de la cheville, il est généreusement rembourré, histoire d’assurer un confort maximal.

Les Sessile Kauri sont intégralement doublées cuir. © LFH


La semelle intérieure est elle aussi recouverte de cuir, le talon intégrant un petit rembourrage efficace. Sur la semelle gauche est écrit made in France ; sur la droite, « créé et fabriqué sur les bords de la Loire »…
La semelle d’usure est cousue. Elle est en caoutchouc recyclé et présente l’aspect et le touché de la gomme. Rien à voir ici avec les habituelles semelles en plastique dur… Cela se ressent en termes de confort, les Kauri amortissant parfaitement l’impact des pas et les irrégularités de revêtement. Reste à espérer que cette « douceur » et cet amorti ne se paient pas, à l’usage, par une usure prématurée…

Et en plus, les Kauri sont réparables !

Il est fréquent de faire réparer des chaussures de ville de bonne qualité, grâce notamment à des patins et autre talonnettes. Réparer des « chaussures de sport » est en revanche plus rare, voire impossible. Or, il est dommage que des sneakers en très bon état finissent à la poubelle, à cause de semelles à bout de souffle.
Si ce risque existe avec n’importe quelle autre marque, ce n’est heureusement pas le cas avec Sessile. Le fabricant offre en effet à ses clients la possibilité de remettre en état leur paire de Kauri; ou de n’importe quel autre modèle de la marque.

Une fois usées, les semelles peuvent être changées et les chaussures entièrement remises en état. © LFH

Pour une somme forfaitaire, les chaussures sont démontées et « débactérisées ». Semelles extérieure, intérieure et lacets sont changés. L’ensemble est ensuite remis en forme pour redonner une nouvelle jeunesse aux chaussures.
Bien entendu, il convient, pour que cela soit possible, de bien entretenir ses baskets. Si elles sont trop abîmées, elles partiront au recyclage et ne seront pas restaurées. Car pour que notre société de consommation devienne enfin plus vertueuse, chacun doit faire sa part…

Sessile : baskets, tennis et sneakers haut de gamme, fabriquées en France