VP Zodiac

Vacances d’été oblige, peut-être serez-vous intéressés par l’achat d’un bateau pneumatique, d’un célèbre Zodiac. La branche Marine de l’entreprise française Zodiac appartient depuis 2007 au fond américain Carlyle, la maison mère ayant décidé de se recentrer sur l’aéronautique. Résultat de ce changement de propriétaire, des sites ont récemment été fermés — ou sont en passe de l’être — en Europe. Ainsi, sur les sept sites se trouvant sur le continent, trois sont ou seront fermés d’ici à la fin 2010 à Rosas, en Espagne, à Llanelli, en Grande-Bretagne et à Rochefort, en France. Un nouveau site est en revanche programmé en Tunisie. Sur les quatre sites européens survivants, un se trouve en Hongrie (Domsod), un autre en Espagne (Figueras) et deux en France, à Ayguevives, près de Toulouse, et à Saint-Jean-d’Illac, en Gironde. Difficile par conséquent de savoir quels sont les bateaux fabriqués en France.
Gardons-nous pour une fois d’accuser le vilain prédateur américain, qui délocaliserait pour gagner encore plus d’argent. Si c’est probablement le cas, Zodiac l’avait déjà fait avant lui. L’implantation de deux usines en Espagne répondait en effet à cette logique, il y a de cela plusieurs dizaines d’années… Mais cette fois en revanche, l’une des conséquences de la nouvelle recomposition industrielle de Zodiac Marine est la fermeture d’un site de production en France.