Voici, tel quel, le communiqué de presse envoyé par Moncler France

Fermeture de la filiale de Moncler Pepper Grenoble : du luxe dans les vitrines à la misère dans les usines

Echirolles (Isère, France)

Le groupe italien de textile de luxe Industries Spa (Moncler, Henry Cotton’s, Cerruti, Marina), faisant l’objet d’un LBO depuis un an par le fonds américain Carlyle, vient d’annoncer le 22 Septembre 2009 au comité d’entreprise de sa filiale Pepper (Moncler) la fermeture du site français
Une centaine d’emplois directs et indirects perdus.

Cette décision est scandaleuse alors que cette activité ne connaît pas la crise, bénéficie d’une très forte croissance (multiplication par trois en quatre ans, 25% par an en volume et en valeur y compris en 2009) avec une explosion de la rentabilité (bénéfice représentant 500% des fonds propres !) et de la productivité multipliée par deux.

A l’heure des discours sur le développement durable et sur la responsabilité sociale de l’entreprise, nous sommes face à des pratiques de voyous plutôt que de dirigeants responsables !

Aujourd’hui, le groupe italien achève son hold-up sur Moncler : marque, savoir-faire, fraude fiscale, mépris du droit du travail, fermeture d’une activité en très forte croissance et très rentable.

L’Etat et la justice doivent empêcher ce massacre et ce gâchis à l’encontre des droits des citoyens enn France.

ce-peppergrenoble@industries-group.com
Phone : 04 76 40 07 64
Pepper.grenoble@gmail.com

Retrouvez les dernières infos sur ce nouvel exemple de la mondialisation heureuse sur Le Post.fr

http://www.lepost.fr/article/2009/09/29/1717475_scandale-moncler-france-licenciements-illicites-la-colere-monte.html