Si c’est à Nîmes que l’on doit la toile dans laquelle furent taillés les premiers jeans « denim » aux Etats-Unis, il y a bien longtemps que la France n’en fabrique plus. En revanche, quelques petites marques commercialisent encore des jeans fabriqués dans l’Hexagone, à partir de toiles italiennes ou japonaises notamment. Un lecteur alsacien de La Fabrique hexagonale nous a par exemple parlé de Paria, une griffe bretonne qui affiche fièrement ses origines. Les jeans 1477 — date de naissance d’Anne de Bretagne — sont décorés d’éléments qui rappelent cette région : une carte de Bretagne gravée sur le bouton, des rivets figurant des triskells, des hermines noires sur fond blanc dissimulées dans les poches de devant, un drapeau breton en cuir ou encore une couture « pied d’hermine » personnalisant l’arrière du pantalon. Les deux modèles de ce jean — un pour homme, un pour femme — sont vendus à un prix unique, équivalent voire inférieur à ceux des modèles de grandes marques fabriqués en Asie ou en Afrique du Nord. Petite précision : si les jeans et les espadrilles Paria sont fabriqués en France, ce n’est pas le cas des autres produits (t-shirts, sweat-shirts, sacs, etc.). Les créateurs de la marque recherchent d’ailleurs des fabricants locaux pour élargir leur gamme made in France.

Vers la rubrique « Vêtements »

.