Fabrication d’une paire de gants Hermès. © Hermès

Hermès continue de tisser sa toile dans l’Hexagone. Après l’extension de son site de Pantin, en Ile-de-France, le groupe vient de renforcer sa présence à Nontron, en Dordogne. Hermès fabrique déjà de la porcelaine et des émaux (100 salariés), des cravates en soie (41 personnes) ainsi que des articles en cuir dans cette petite ville du Sud-Ouest. La Maroquinerie nontronaise, qui lui appartient intégralement, vient de se doter d’une nouvelle unité de production de 4 300 m2. Des porte-chéquiers, porte-clés,  porte-monnaie et autres articles de petite maroquinerie y sont désormais fabriqués. Cet atelier de 137 artisans — 60 embauches prévues —, où sont également peaufinés les sacs pour femme Birkin et Kelly, est un bâtiment HQE. Lors de son inauguration, Patrick Thomas, le n°1 d’Hermès international, a souligné que son rêve était que cet atelier soit aussi HQS, autrement dit « Haute Qualité Sociale ». A 5 000 euros le sac Birkin, ça devrait être possible…
Hermès est arrivé à Nontron au début des années 1990, à l’appel des élus locaux qui souhaitaient pallier la fermeture de leur usine Adidas et la perte de 300 emplois. « Les Hermès » n’étaient qu’une centaine à cette époque sur Nontron. Il sera environ 400 dans un avenir proche.
Côté distribution, le porte-drapeau du luxe tricolore s’apprête également à ouvrir une douzaine de boutiques, dont dix en Asie. C’est en effet ce continent qui « tire » l’activité du groupe. Chez Hermès, c’est donc paradoxalement l’Asie qui permet d’investir en France et d’y créer des emplois. Notons qu’un nouveau magasin Hermès sera également inauguré à Paris à l’automne, au 17, rue de Sèvres, dans le bâtiment de l’ancienne piscine de l’hôtel Lutétia. A quelques pas seulement du Bon Marché, propriété de LVMH. Ce sera le premier point de vente pérenne d’Hermès rive gauche (depuis le début 2010, Hermès accueille ses clients dans une boutique éphémère de 200 m2 située en plein cœur de Saint-Germain-des-Prés, au 16 de la rue de Grenelle).

Vers la rubrique « Maroquinerie et accessoires »