© Auversun/Agrisun

Toujours ennuyeux quand des solutions censées diminuer la consommation d’énergie et notre dépendance au pétrole génèrent, elles aussi, des déchets encombrants… La vie parfois très courte des ampoules basse consommation (malgré leur prix élevé) et notre incapacité à les recycler en est une bonne illustration. C’est également le cas des panneaux photovoltaïques, pour lesquels une partie importante des composants ne sont pas valorisables. Ou plutôt on ne l’étaient pas, car Auversun vient d’inventer le panneau parfaitement propre, recyclable à 100 %.
Cette PME compte en effet mettre en production dans ses ateliers de Clermont-Ferrand, dès mai 2011, des panneaux photovoltaïques intégrant l’innovation maison, à base de silicone. Produit en plus grande quantité, ce panneau solaire devrait en outre coûter moins cher. Les innovations françaises en termes d’énergies renouvelables sont suffisamment rares pour mettre en lumière cette invention auvergnate. D’autant que ce n’est pas la seule. Auversun s’apprête en effet à commercialiser des panneaux flexibles, qui pourront épouser la courbe des toitures, ainsi qu’un modèle hybride chauffage-voltaïque, qui permettra à la fois de chauffer de l’eau et de produire de l’électricité.
Bref, si l’Auvergne n’est plus depuis longtemps la terre des bougnats, maîtres du charbon, elle prouve qu’elle est devenue une région où des entreprises innovantes travaillent chaque jour pour qu’il soit possible de produire de l’énergie sans détruire notre environnement. Changement d’ère…

Pour plus détails, lire ici.