MISE A JOUR JUIN 2013 : L’EDITO A CESSE SES ACTIVITES

Un buffet, un canapé et un mobile figurent parmi les nombreuses nouveautés de l’Edito. Imaginé par le collectif At-once, Tangram est un buffet tricolore, hybride d’Art Déco et de mobilier des années 1950. Ses portes et ses tiroirs sont autant d’éclats triangulaires ou trapézoïdaux, qui donnent à ce buffet l’air de ne pas en être un. Quant à sa jolie couleur vert pastel — ou bleue, selon la perception de chacun —, elle rappelle celle des premières Vespa ou, sur quatre roues, des élégantes Peugeot 203.
Ernest & Ernest 2.0 est quant à lui un canapé — mais aussi un fauteuil —, que l’on doit à Julien Kolmont de Rogier, un jeune designer qui fit pendant quatre ans ses armes chez Louis Vuitton. Visiblement inspiré des anciens et lourds radiateurs en fonte, de ceux qui suffisent à chauffer une grande pièce, ce canapé est à la fois capitons et angles droits. Assise et dossier sont une seule et même pièce, rembourrée, « bourreletée » et colorée, tandis que les montants sont de solides rectangles de bois, partiellement habillés de mousse et de tissu.
Confortablement installés, grâce aux bons soins d’Ernest & Ernest 2.0, on peut alors à loisir observer les avions tournoyer en silence au-dessus de nos têtes. Ni moteur ni carburant pour mettre en mouvement le Wood Gliger, le mobile créé par Jérémy Gaschot & François De Vecchis. Juste une légère brise…
Proposées en coédition, ces trois nouvelles créations de L’Edito n’attendent plus que vos suffrages pour entrer en production, dans l’atelier que L’Edito possède à Evry, non loin de Paris.

A lire également
L’Edito, nouveaux meubles bientôt commercialisés
Waaf, lampe de compagnie créée par L’Edito