Adèle poursuit son chemin, à son paisible rythme, et l’hiver approchant, troque ses jolies chaussettes pour de jolis collants.
Pour sa première collection de collants, fabriqués en France bien évidemment, la petite tortue propose trois coloris : améthyste, canard et encre.
Et parce qu’Adèle vit en Bretagne, il lui arrive aussi, pour les grandes occasions, de revêtir quelques parures locales : par exemple de grandes chaussettes, rayées Gwen ha Du*, qui grimpent jusqu’au-dessus du genou et dissimulent sous le pied de discrètes hermines…

 

* Nom du très esthétique drapeau breton, qui signifie en outre « blanc et noir ».