Robots Moulinex « made in France » ou Kenwood « made in China » ? © LFH

« Je n’en veux pas d’autres, c’est un Black & Decker que je veux » dit l’une au téléphone ; « On s’en fiche de la marque, prend celui-ci, c’est le moins cher », dit un autre à sa compagne. Deux bribes de conversation surprises dans les rayons d’un grand magasin, spécialiste de l’électroménager. L’achat made in France et citoyen, ce n’est pas gagné !
Pourtant, les marques et fabricants qui produisent dans l’Hexagone ont vraiment pris le taureau par les cornes et la signalétique tricolore est aujourd’hui omniprésente. Il faut même désormais y mettre de la bonne volonté — ou de la mauvaise, c’est selon — pour finalement acheter un appareil dépourvu de drapeau bleu-blanc-rouge. Et ce n’est même plus une question de prix : les robots, fers à repasser, mixeurs ou autres aspirateurs made in France ne sont pas plus chers que leurs équivalents venus d’Asie, qui arborent les noms de grandes marques européennes.
« C’est ce petit mixeur Moulinex que je veux, ma mère avait le même», dit finalement une jeune femme à son camarade d’emplettes. A côté d’elle, l’inconditionnelle de Black & Decker n’a toujours pas trouvé son bonheur et cherche désespérément assistance à distance. Peut-être sa maman avait-elle aussi, jadis, un appareil de cette marque… Mais la fidélité des consommateurs se mérite et certaines entreprise en sont certainement plus dignes que d’autres.

Mixeur et fer à repasser « made in France » ou « made in Asia » ?

 

banner