D’un côté la TNT, la télévision démocratique qui permet à chacun de bénéficier gratuitement de nouvelles chaînes de télévision avec une qualité d’image irréprochable. De l’autre la future 4 G, qui offrira dès 2013 à la téléphonie mobile des débits inconnus à ce jour. Elle n’est pas belle la vie numérique ?
Sauf qu’en l’occurrence l’arrivée de la seconde risque de perturber la tranquillité de la première. En effet, les expériences menées à Laval et à Lyon montrent que le déploiement de la 4 G parasite sensiblement la réception de la TNT. Le problème est particulièrement important pour les antennes — intérieures ou extérieures — amplifiées. Selon le rapport que s’est procuré Les Echos il y a un an environ, « les perturbations peuvent être supprimées par l’ajout d’un filtre qu’il faut installer en amont de l’amplificateur de la TNT. Cependant, dans les maisons individuelles, la pose de ce filtre « nécessite d’accéder à l’antenne. Cette opération est potentiellement longue et laborieuse (amplificateur peu accessible) : elle doit être effectuée par un antenniste professionnel ».
Une intervention technique risque donc d’être nécessaire pour que les téléspectateurs puissent regarder la télévision. Et ce problème est connu, des opérateurs comme des autorités. Pourtant, toutes les antennes amplifiées « incompatibles » avec la 4 G sont toujours commercialisées. Les acheteurs non avertis risquent donc d’être contraints de rapidement changer leur antenne, neuve ou ancienne, voire de faire procéder à des aménagement techniques contraignants et possiblement coûteux.

L’autre solution est d’acquérir une antenne passive, sans alimentation électrique ni amplificateur. Les habitués de La Fabrique hexagonale connaissent déjà Antengrin, une petite antenne compacte, de la taille d’une brique — mais qui ne pèse que 400 grammes ! —, simplissime à installer, à l’intérieur comme à l’extérieur. Un petit boîtier écologique, fabriquée en bois composite et plastique recyclé, qui ne consomme aucune énergie, qui est insensible aux perturbations de la 4 G et qui dépasse en performance* toutes les antennes râteaux et amplifiées. Récompensée par la médaille d’or du concours Lépine européen et fabriquée intégralement en France, Antengrin est désormais disponible dans la majorité des grandes surfaces de bricolage.
Antegrin, ou comment surfer à toute allure sur son mobile sans empêcher ses voisins de regarder le journal de 20 h 00 !

* Antengrin ne fait cependant pas de miracle : un logement situé au troisième sous-sol d’un immeuble ou à des années-lumière de tout émetteur restera boudé par les ondes de la TNT !

 

 

banner