Après les bâches publicitaires, puis celles d’exposition, après encore la toile d’airbag, c’est à présent aux gilets de sauvetage que s’attaque bilum. L’entreprise francilienne a en effet passé un accord avec Air France pour récupérer ses gilets de sauvetage périmés. Histoire de leur procurer une deuxième vie. Bilum n’a rien changé aux couleur, design et inscriptions présentes sur ces gilets, qui du coup se retrouvent intégralement sur les modèles de la nouvelle collection bilum.
Taille oblige — un gilet, même de sauvetage, ne fait heureusement pas les dimensions d’une affiche du musée du Louvre —, seuls des petits produits sont proposés, en l’occurrence une trousse plate et une autre à soufflet. Bien suffisant pour transporter un peu de maquillage ou quelques pansements pour les premiers soins…
 

 

banner