Tangram, buffet édité par L'Edito et fabriqué en France

 

MISE A JOUR JUIN 2013 : L’EDITO A CESSE SES ACTIVITES

Le tangram est une sorte de puzzle chinois de sept pièces qui, lorsqu’elles sont assemblées « comme il faut », forment un carré. Depuis le 28 janvier dernier, le Tangram est aussi un meuble de l’Edito. Une année de design, de mise au point et de collaboration entre les designers d’At Once et la manufacture de L’Edito a été nécessaire pour mener à bien le projet. Un an de travail pour qu’une idée devienne réalité. Ce buffet est aujourd’hui le fleuron de la collection L’Edito et se place au-dessus des autres créations de l’éditeur parisien, notamment en termes de prix de vente. Il est en effet commercialisé 3 290 euros. Cette somme rondelette, le directeur de la production de L’Edito, Nicolas Chupin, n’a aucune peine à la justifier : « Tout d’abord, Tangram est intégralement fabriqué en mulitpli de bouleau plaqué d’une essence fine, le chêne. Cela signifie que même les tiroirs sont fabriqués dans un matériau noble. Tous les détails ont été pensés dans un souci de longévité, de solidité, au résultat esthétique irréprochable. Les tiroirs sont sur des coulisses à billes avec amortissement, qui permettent une fermeture automatique améliorant le confort au quotidien ; ces tiroirs sont soutenus par des rails placés en-dessous, toujours dans un souci d’esthétisme. L’ajustement est un assemblage traditionnel entre rainure et feuillure à la colle végétale et la fabrication nécessite en tout trois jours de travail pour chaque exemplaire. Enfin, les finitions sont toutes manuelles, que ce soit pour le caisson, la façade et même les tiroirs. Pour une homogénéité de la texture, chaque pièce est poncée et huilée à la main. Elles sont ensuite essuyées au drap optique recyclé, ce qui permet une douceur incroyable au toucher. Tangram se situe à mi-chemin entre l’ébénisterie et la réalisation industrielle : précision d’usinage, précision d’assemblage, de finition. Et surtout chaque exemplaire est unique : les nervures du bois sont toujours différentes et et l’intervention humaine en fait une pièce d’artisanat. »
Qualité de fabrication donc, mais pas seulement, car le Tangram se distingue aussi par son esthétique. La découpe de ses portes et de ses tiroirs en font une pièce originale, très différente des autres meubles que l’on trouve d’ordinaire dans les salons ou les salle à manger. Dernière précision : les trois journées de travail nécessaires à la fabrication de chaque buffet sont rémunérées « à la française », puisque la manufacture de L’Edito est implantée à Evry, à une trentaine de kilomètres au sud de Paris.

L’Edito, éditeur de meubles et d’objets design fabriqués en France

 

banner