Chilienne, sac et voile d'ombrage made in France, Espritvoiles

A La Rochelle, il y a le vieux port et ses deux célèbres tours, les ruelles tortueuses, le patrimoine architectural et, juste en face, les îles de Ré, d’Oléron et d’Aix… Il y a la mer, les bateaux, le sable, le vent et le soleil. C’est à La Rochelle qu’est née Espritvoiles, en 2008. Cette entreprise a pour spécialité les voiles, mais pas de celles que l’on hisse en haut des mâts des voiliers en partance pour le grand large. Non, mais Espritvoiles propose à tous ceux qui restent à terre de les utiliser pour se protéger du soleil.Elle commercialise aussi plusieurs modèles de sacs en voile de bateau ou en acrylique. Des fourre-tout, des cabas et des pochettes de toutes les couleurs, à l’épreuve du sable et de l’eau, où glisser tout et n’importe quoi. Au catalogue encore, des sets de table et des chiliennes, de jolies chaises longues en toile et teck 100 % rochelaises. Avec ces produits, Espritvoiles s’adresse à toute la France…

 

Les brise-vue d'Espritvoiles se font aussi brise-vents…

Les brise-vue d’Espritvoiles se font aussi brise-vents…

Elle réserve en revanche ses voiles d’ombrage à la Charente-Maritime… Ces voiles,qui pour l’occasion quittent la verticale pour l’horizontale, ont pour objet de protéger du soleil un bout de jardin ou une terrasse. La Rochelle n’est peut-être pas Saint-Tropez, elle n’en est pas moins la ville la plus ensoleillée de toute la façade ouest de l’Hexagone. Et face à l’océan, lorsque le soleil tape fort, mieux vaut se protéger. L’entreprise confectionne sur mesure et installe ainsi, chaque année, environ quatre-vingts voiles d’ombrage. Enfin, elle propose également des brise-vue qui, s’ils préservent des regards indiscrets, abritent tout autant des brises un peu fraîches.

Point commun des sacs, sets, voiles et autres porte-clés Espritvoiles : ils sont tous made in France, puisque conçus et fabriqués à La Rochelle.

 

 

.

banner