Lou Creuse

Alain Grangette est un coutelier d’art installé dans la Creuse. Avec son associé, ils ont créé la marque Lou Creuse et commercialisent d’étonnants couteaux pliants. Les Lou Creuse sont des couteaux design, mais aussi solides puisque intégralement réalisés en acier inoxydable. Seuls quelques inserts de bois colorés ornent le manche et le mécanisme de fermeture. Ce ne sont pas des objets décoratifs : ce sont avant tout des outils, des couteaux faits pour servir. Au modèle de base, Lou Creuse a ajouté le 23210 — le code postal d’Azat-Châtenet, le village creusois où est implanté l’atelier —, un modèle plus grand, reconnaissable à l’élégante goutte d’acier de l’extrémité de son manche. Celles et ceux qui veulent personnaliser ce couteau épuré peuvent l’agrémenter de petites touches de nacre, de turquoise, de corail, de bois de chevreuil, voire de perle de Polynésie française ou d’os de girafe…
En marge de ces modèles de poche, l’atelier fabrique également des couteaux de table en acier et porcelaine de Limoges (Royal Limoges), ainsi que des fourchettes, tout en courbes.
Il est là aussi possible de personnaliser les couverts — vendus en coffret de quatre ou de six —, en choisissant par exemple des plaquettes en porcelaine noire ou « bleu de four » ou en faisant graver chaque pièce. On est donc très, très de la production de masse standardisée. Et puis pas de risque d’acquérir malgré soi un Lou Creuse venu de Chine ou du Pakistan, comme c’est trop souvent le cas avec un Laguiole par exemple. Ici, tout est 100 % made in France. A l’exception tout de même de l’acier, suédois d’origine. Parce que c’est ce qui se fait de mieux en la matière…

banner