Chaussures Gatine, made in France et abordables
L’année 2013 n’a pas été simple pour Gatine, mais c’est à présent du passé 
: un an et demi après ses graves difficultés financières, Gatine est repartie d’un bon pied, grâce à de nouveaux produits et à un site de vente en ligne. La petite entreprise familiale de neuf salariées, implantée dans les Deux-Sèvres depuis 1950, est aujourd’hui bien armée pour vendre sa production 100 % made in France à ceux qui privilégient les souliers classiques, de qualité et vendus à des tarifs abordables. Les prix des Gatine s’échelonnent en effet de 90 à 150 euros. La plus chère des chaussures maison est une paire de bottines homme taillée pour l’hiver — elle est d’ailleurs baptisée Alaska —, solide grâce à sa double couture — ou cousu norvégien —, confortable avec sa grosse semelle de caoutchouc et très chaude puisque entièrement doublée de vrai mouton. Ces caractéristiques se retrouvent d’ailleurs sur toutes les chaussures Gatine, mouton mis à part. A noter que la marque propose désormais quelques modèles femmes, déclinées de leur équivalent masculin. Rien à voir donc avec de fragiles escarpins : ce sont des chaussures confortables et robustes, fabriqués pour durer. Pour sa nouvelles collection, Gatine propose notamment l’Athena, un élégant desert boot pour femme et homme proposé en six coloris à 98 euros. Pas mal pour des « clarks » cousues, doublées de peau et fabriquées en France. La version originale anglaise, non doublée, soudée et désormais fabriquée au Vietnam, est quant à elle vendue 130-140 euros !
.
banner