© Canal +

Homeland, Boardwalk Empire, Mad Men, Game of Thrones et autres House of Cards occupent les soirées de nombre de téléspectateurs français. Difficile en effet de ne pas succomber à l’attrait de ces séries TV américaines, alors que les blockbusters cinéma ne présentent plus guère d’intérêt depuis longtemps déjà. Au petit écran la créativité, les intrigues et le suspense ; au grand les remakes et autres franchises, les super héros, les Pans !, les Paffs !, les Boums ! et les Wizz !…
Jusqu’à présent, la situation était plutôt inversée dans l’Hexagone. C’est de moins en moins vrai, les producteurs, scénaristes et réalisateurs de séries télé proposant désormais des créations de premier ordre. Eh oui !, le « feuilleton » made in France, ce n’est plus uniquement Julie Lescaut ou les vieux Vidocq et Brigades du Tigre ! France Télévision avec Un Village français et Canal+ avec Braquo et Engrenages prouvent depuis plusieurs saisons qu’il n’y a pas que les équipes de HBO* qui savent tenir leurs téléspectateurs en haleine. Avec Les Revenants, la chaîne cryptée est parvenue l’an passé à battre des records d’audience. Cette histoire de morts-vivants à la française se taille à présent un beau succès à l’étranger, de nombreux pays ayant acheté les droits. Les Britanniques ont ainsi été près de deux millions à suivre les huit épisodes de la première saison. Et en version originale sous-titrée, s’il vous plaît !
Tournée à Annecy et alentour, Les Revenants** n’ont pourtant rien des ingrédients qui font d’ordinaire le succès des series outre-Manche : pas de meurtres sanglants ni de jeunes femmes hachées menu ; pas davantage d’intriques politico-médiatico-policières ou de détective asocial et désagréable, mais doué de capacités intellectuelles hors norme… Non, justes des enfants, des femmes et des hommes disparus, parfois de longue date, qui reviennent dans le quotidien des vivants, au pied des Alpes françaises. Preuve que ces « défunts » ont un charme certain, Les Revenants viennent d’obtenir le Emmy Award de la meilleure série dramatique, à New York. Sundance, la chaîne créée par Robert Redford au début des années 2000, les diffuse d’ailleurs aux Etat-Unis, là aussi en français sous-titré. Comme quoi il n’est peut-être pas indispensable de copier ce qui se fait outre-Atlantique pour séduire les téléspectateurs d’ici et d’ailleurs. Et qu’il y a de la place pour d’autres cultures, comme les Scandinaves nous le montrent depuis plusieurs années déjà. En attendant cet audiovisuel réellement multiculturel, vivement la deuxième saison des Revenants…

* Chaîne payante américaine créée dans les années 1970 qui a servi de modèle à Canal +.
** La série Les Revenants est inspirée du film du même nom réalisé en 2004 par Robin Campillo.

 

banner