Les neuf nouvelles embauchées d'Allande Lingerie

Eh non !, licenciements et pertes de savoir-faire ne sont pas des fatalités. Il suffit parfois — souvent ? — de la volonté d’un dirigeant d’entreprise pour qu’il en soit autrement. Pour preuve, les neuf embauches auxquelles l’entreprise Allande Lingerie a procédé le 4 décembre dernier. Neuf couturières lingerie qui étaient en formation dans l’entreprise depuis le mois de septembre et qui le resteront pour 400 heures supplémentaires, histoire de parfaire leurs connaissance. Et avant ? Elles étaient toutes demandeuses d’emploi. Les voici à présent embauchées en contrat à durée indéterminée. Forcément, lorsque l’on prend la peine de dispenser une vraie et longue formation à de nouveaux venus, on n’a pas envie de les voir quitter l’entreprise après quelques semaines seulement. C’est recrutements en CDI sont une exception dans la France d’aujourd’hui où les embauches en CDD représentent plus de 80% des emplois créés dans le tertiaire et près de 70 % dans l’industrie. Les neuf nouvelles recrues ont donc beaucoup de chance d’avoir eu affaire à Allande Lingerie et à son dirigeant, qui « croit dur comme fer à la nécessité de faire perdurer son savoir-faire corsetier afin de conserver des emplois en France ». D’où sa volonté de former et de recruter des couturières lingerie, un métier en voie de disparition, cela notamment pour anticiper les départs à la retraite des prochaines années. D’autres auraient sagement attendu ces départs pour déplorer, ensuite, ne pas trouver de jeunes qualifiés à même de prendre la relève… Difficile en tout cas de prétendre qu’Allande Lingerie opère dans un secteur peu concurrentiel, protégé des vents mauvais et de la concurrence à bas coût. Pour preuve : l’immense majorité des dirigeants des autres fabricants de lingerie français ont depuis longtemps baissé pavillon et abandonner l’Hexagone pour faire travailler une main-d’œuvre lointaine et bon marché. Pas le choix affirmaient-ils sans doute ! M. Philippe Lefebvre, dirigeant d’Allande, vient de prouver que cette affirmation est fausse. On peut avoir le choix, pour peu qu’on ait la volonté.
Créée en 1994, Allande Lingerie est désormais le leader de la vente à domicile de lingerie made in France. L’entreprise emploie 150 salariés, dont 90 couturières, et 2 000 vendeuses à domicile en France et à l’export. Et elle mérite d’avoir plein de nouveaux clients.

 

banner