Les membres du CNR, pères de la Sécu et de la retraite notamment…

Les membres du CNR, pères de la Sécu et de la retraite notamment…

La Sécurité sociale, la retraite, les comités d’entreprise, la liberté de la presse… Tout cela paraît aujourd’hui bien naturel, et pourtant, cela ne date que d’hier. C’est en effet aux membres du CNR — le Conseil national de la Résistance —, issus de divers partis politiques, de syndicats et de mouvements de résistance, que l’on doit toutes ces avancées, ces acquis que l’on pense définitifs. C’est en effet en mars 1944 que le texte-programme du CNR est établi, sous le joli nom des Jours heureux. Soixante-dix ans plus tard, il est toujours bon de s’en souvenir et de rappeler le rôle de ces hommes — aucune femme au sein du CNR ! — dans ce bien-être made in France, dont nous bénéficions  aujourd’hui encore. France 3 nous invite à le faire en diffusant un documentaire, baptisé Les Jours heureux justement, le lundi 3 mars à 23 h 50. Sans doute trop tard pour beaucoup… Mais il est toujours possible de l’enregistrer ou de le voir en rediffusion

Les Jours heureux, de Gilles Perret, à 23 H 50 sur France 3

.

banner