© Lapeyre

© Lapeyre

Peu nombreux sont les industriels actifs sur le marché grand public qui fabriquent en France. Plus rares encore sont ceux qui, loin « de réduire la voilure », investissent dans l’Hexagone. C’est le cas de Lapeyre, une grande enseigne vouée à l’aménagement de la maison qui est aussi un important fabricant. L’entreprise vient ainsi d’engager un plan d’investissement de 3,5 millions d’euros, étalé sur trois ans, sur son site Cougnaud d’Aizenay, spécialisé dans la production de menuiserie PVC. Cette usine, qui emploie 421 personnes, est la seule du groupe Lapeyre à maîtriser la production de A à Z, du traitement de la matière première au produit fini. Le site vendéen, de 33 750 m2, fabrique les fenêtres, les porte-fenêtres, les baies coulissantes ainsi que les portes d’entrée en PVC commercialisés dans les nombreux magasins de la marque. Même s’il n’y a pas d’embauches prévues pour l’instant, c’est une bonne nouvelle pour Aizenay, alors que l’avenir de l’usine Fagor-Brandt de la ville est toujours incertain.

.

banner