Gilet Orijns West Coast, made in France

Depuis ses débuts, la petite équipe d’Orijns se débrouille toute seule, comme une grande. Elle a créé sa marque, trouvé les fournisseurs et les façonniers dans l’Hexagone puis commercialisé ses créations sur son site Internet, ses collections : des basiques de qualité, 100 % made in France.
Pour son nouveau projet, un gilet homme en coton épais, Orijns fait appel aux internautes en leur proposant de le précommander.
Si le minimum de commandes est atteint, la production se fera dans un petit atelier du Maine-et-Loire — le tissu est quant à lui tricoté à Troyes —, créé il y a quelques années par deux anciennes de NewMan, après la délocalisation de toute la production de cette marque. A noter que cela n’empêche pas celle-ci de vendre plus cher qu’Orijns des produits fabriqués Dieu sait où…
Les deux fondateurs d’Orijns ont d’ailleurs choisi d’expliquer en images à qui profite réellement ces délocalisations : ce ne sont de toute évidence ni les salariés licenciés ni les consommateurs, mais la marque…

© Orijns-Ulule

© Orijns-Ulule

Pour pouvoir lancer la production, 45 gilets West Coast doivent être précommandés.

.

banner